Le jeu Midgetique des chiffres et des lettres

Ou comment parler politique sur un site où le sujet est interdit

 

Je vais vous raconter une histoire de Midget et Midgit : En ces temps anciens peu après la création du monde le peuple humain commença à vouer un culte au Vaux d'Or, parce qu'ils le valaient bien. Mais les Midgets et Midgits ne l'entendirent pas de cette oreille car dirent-ils seule Leur Sérénissime Monstruosité était digne d'un culte. Tout ingérence d'un autre culte dans la lascivité ambiante de la cité serait proscrite. Le Monstre s'en foutait un peu faut dire, mais dès qu'il y avait du juron piratesque dans l'air ça l'amusait.
Aussi organisa-t-il un jeu télévisé sur le droit des autres cultes que le sien à jouer un rôle dans la Vraie Publique ou chacun s'affronterait en lisant une lettre bien sentie et chiffrée à l'adversaire. Spasky (land bleu) fut désigné le champion des humains adorateurs du "Vaux d'Or", Hotch (land rose) le champion des Midgets/Midgits.
Et ainsi fut fait :
Hotch commença à lire sa lettre à Sparsky sur un ton légèrement chafouin:
Église réformée Monstre en Spaghetti Volantique (Branche de la Licorne Rose) Mardeille, le 23 avril 012 Objet : lascivité positive - Lettre ouverte sur la représentativité de la parole Divine en Vraie Publique. Copies : Palabreurs publiques, médias. Monsieur le champion du blueland,

Nous nous étonnons de ne pas avoir été invité avec les autres congrégations à venir débattre de la lascivité. Nous ne sommes pourtant ni laïcs, ni athées ou agnostiques, qui n'ont pas vocation à s'exprimer sur la question bien entendu : Le sujet de la parole de Dieu, et de ses relations avec l'état, est évidemment trop sérieux pour être confié à des profanes. Nous sommes pour la lascivité positive : C'est à dire une Bislamisation de la société, En effet, le Bislamisme (que nous ne confondrons pas avec le Bislam) est une doctrine de vie qui prône que le religieux (Vaux d'or) doit peser sur la Vraie Publique. A partir du moment où le Bislamisme pointe son nez en Vraie Publique, il est de l'ordre des choses d'y répondre sur le même registre. Il est donc désormais bon que la Vraie Publique entende les desseins de Dieu sur elle par l'entremise des plus érudits. Mais non tant point par une Bislamisation « midgecrétihaine, que « pastafarienne » , puisque de midgecrétihains plus purs que purs se croient désormais autorisés à dénoncer les modérés de leur camp, en organisant des attentats pour peser sur la Vraie Publique (norvéjiste). Logique : si on demande aux religieux de peser en Vraie Publique, il en aura toujours un illuminé pour se prétendre plus pur sur la volonté divine, et estimer devoir punir politiques et traitres de la foi qui feraient des concessions à ses yeux insupportables, la volonté céleste prévalant sur la volonté humaine, fut-elle majoritaire, nous en conviendrons. Mais nous sommes d'accord donc, que les impies « sans foi ni loi spirituelle », dénués de tout sens moral, soient à priori écartés du débat. Par ailleurs le croyant « moyen » n'est point trop dévot, et il convient donc de ne point trop tenir compte de son vote démocratiquement exprimé, et de se tourner donc vers de purs représentants de Dieu sur terre. Car nous savons bien, que sur 51% de francoulais se réclamant du midgatholicisme, 24 % doutent de l'existence de Dieu, et même 9 % se déclarent carrément athées, et seuls 5 % participent au culte comme il se doit hebdomadairement. D'où il ne restent que 36% des francoulais a être de vrais croyants (toutes confessions confondues) et 2,5% seulement de purs pratiquants (toutes confessions confondues), et parmi ces 2,5 % combien d'âmes égarées quant aux bonnes directions à prendre : Que demander quoi que ce soit à de telles ouailles.

 

Il faut évidemment ne demander leur avis qu'aux 0,01% d'exégètes vraiment au fait de la réelle volonté de Dieu sur terre, seuls habilités à parler au nom de tous sur ce que devrait être la vraie morale de toute vie publique entreprise. Nous vous sommes d'ailleurs gré d'avoir choisi Monsieur Pastrick Buissonant comme conseiller personnel, un midgatholique qui sait que Dieu ne se prie qu'en latinum... même si cela fut une erreur bien compréhensible... Car nous nous devons donc de vous faire respectueusement remarquer que ces intégristes à priori plus proches de Dieu, ne sont pas si au courant de la pureté originelle de ses desseins. Ainsi vous n'ignorez sans doute pas que, devant maintes inepties proférées au nom de Dieu par moult de ces intégristes, se prétendant puristes de surcroit, Dieu en a eu marre de se faire passer pour un clown. Et a donc décidé, tant qu'à faire, de se transformer clownement en Monstre en Spaghetti Volant, pour que les intégristes, dévoyant clownement sa Divine Parole, passent pour ce qu'ils sont : des clowns. Le message est clair : Personne ne peut prétendre parler en son Saint Nom, l'esprit et la parole humaine étant trop étriquée pour rendre de toute son « immensuitude », et « complexitude » (les doctes mots ordinaires sont trop faibles en cela). Seuls les Maîtres Pasta, de notre congrégation pastafarique, peuvent prétendre à rendre compte de cette difficulté complexe majeure : Ce par la maîtrise de leur Pasta au travers la pratique des Art Divinatoires Ancestraux. Certes, nous admettons que les errances de nos homologues soient le produit des Desseins Inintelligents de Pastafaray (le Monstre en Spaghetti Volant Proprement dit, mais nous devons éviter de prononcer son trop Saint Nom), et considérons comme normal que ces errements soient représentés donc... A condition qu'ils puissent être mis en perspective par une représentation équivalente de membres de la seule Foi Unique et Véritable : Le Pastafarisme donc. Ainsi nous vous proposons de prendre contact avec nous afin de constituer une équipe de conseillers éclairés en matière de Volonté Divine en conduite  de vie publique pour votre prochain quinquennat.

Aussi avez vous nommé au « Groupe Eutropéen d'Ethique des Sciences et des Nouvelles Technologies » Mary-Josette Thiellle professeur de théologie à la faculté de théologie de Strassburger, et membre de l'Ordre des Vierges Consacrées du diocèse midgatholique de la Mausellie. Vous avez eu raison de ne pas y nommer un laïc, incapable d'une quelconque morale éthique à priori, Mais les Midgecrétains s'y trouvent sur-représentés (8 sur 13), et la Francoulie s'honorerait à le rééquilibrer en y remplaçant notre Vierge Consacrée par un Maitre Pasta.

Question représentativité, notre congrégation, outre qu'elle soit la seule réellement représentative de Dieu, représente d'ors et déjà 30 % des ex-athées et agnostiques, soit 22% de la population (ceci n'apparaîtra pas dans les sondages, le Monstre y masquant notre présence par Touché Nouillesque). Nonobstant, nos sondages prosélytes nous indique que 75% des athées mis en connaissance de Pastafaray se convertissent, 50% des agnostiques et 10% des autres croyants. Nous avons donc vocation à parler au nom de 44% des Francoulais, nonobstant nous avons aussi à parler au nom des 56% de « brebis égarées » ; Au nom de tous donc, c'est à dire de Dieu. Vous admettrez sans doute que si l'on donne voie au chapitre aux marginaux des autres congrégations (une religieuse représente Dieu, mais pas sa communauté dont elle en est marginale dans ses convictions sociétales), les Maîtres Pasta en seraient plus représentatifs.

Aussi vous avez cru bon de signer avec le Vatican un accord lui reconnaissant validité légale en Francoulie pour les diplômes délivrés par les universités midgatholiques, facultés ecclésiastiques, et autres établissements habilités par le Saint Siège. Soit, mais dans un souci d'un juste équilibre dans l'organisation des connaissances, il est indispensable d'envisager un accord équivalent avec la Très Sainte Église du culte Monstre en Spaghetti Volantique.

Enfin, nous avons honte de nous être laissé dire que vous auriez vendu nos âmes à Madame Broutin pour le % des votes qu'elle représentait. Nous n'y croyons pas en grands sceptiques que nous sommes, néanmoins si cela était, nous nous devons de vous informer que la transaction serait caduque. En effet notre Prophète, Bobby Henderson que son Saint Nom soit éternellement saucé, a déposé une marque sur nos âmes, qui sont de fait incédables en l'état : Nos âmes ne sont point à marchander mais à conquérir par le cœur. Par ailleurs, je vous signale que le commerce des âmes par les « indulgences » a été proscrit au 16e cycle suite à la réforme protestataire, aussi la cession d'âmes de gré à gré risque surtout de faire perdre leur âme à ceux qui s'y adonnent.

Évidemment vous êtes libre d'accéder à nos requêtes ou pas, et soyez sûr que nous ne Bislamiserons pas le débat jusqu'à fomenter un attentat à la bombe à eau contre le siège du pouvoir, ou aux meetings de votre parti (ou autres d'ailleurs) pour imposer quoi que ce soit. Néanmoins, ce serait dommage, mais en serait sans doute consécutif aux Desseins Inintelligent du Monstre. Ramen Veuillez agréer, Monsieur le Champion du blueland,, l'assurance de Sa Miséricorde Divine à votre égard, et que son Appendice Nouilleux vous touche donc. Mr Hotch : Pastriarche de Mardeille, et ministre officiel de l'Église du Monstre en Spaghetti Volant P.S. : Ceci est une œuvre conceptuelle basée sur le nécessaire engagement en Vraie Publique de toute œuvre artistique transcendantale.


Sparsky encaissa le coup avec un grand sourire détaché, quoi qu'un tantinet crispé d'après les jurés du jeu télévisé : "Je vous remercie de m'avoir écrit si gentillement" et de commencer à son tour la lecture de sa lettre ironique à Mr Hotch sur le sujet de l' Alkase-Lorrainie" qui à qui était concédé un financement du culte au "Vaux d'or". Église réformée Monstre en Spaghetti Volantique (branche du Vaux d'Or) Mardeille, le 23 avril 012 Objet : Lascivité. Lettre ouverte sur le concept de lascivité positive Copies : Palabreurs publics, médias. Monsieur le Champion Du Pinkland,

Notre congrégation du culte du Monstre en Spaghetti Volant, notre créateur, a pris bonne note que vous ne comptiez pas instaurer une théocratie Pastafarienne en Francoulie en menaçant d'inscrire dans la Constitution la Lascivité. Mais nous tenons à vous informer par avance que nous refuserions toute adoubement de notre religion en religion d'état si vous changiez d'avis sur la théocratie. Cela dit à défaut, vous nous offrez la liberté de culte, et cela nous agrée, mais nous nous sommes laissé dire que vous n'y incluriez pas l'article 2 de la loi 005, concernant le non-financement des cultes. Est-ce à dire que le financement de certains cultes perdurerait en Alkase Lorranie ? Doit-on vraiment croire que leurs croyants manquent à ce point de ferveur qu'ils en soient incapables de faire l'effort de financer par eux-même leur culte comme dans les autres régions, et en soit réduit à recourir à la charité de l'ensemble des contribuables athées, agnostiques, musalmands et pastafariens de Francoulie et de Navar-rue ? Ceci dit, cela vaut pour les revendications Bislamiques sur le financement de lieux de culte, supposément consécutives à un manque de foi envers un paradis éternel qui leur serait promis en cela. Est-ce le rôle de la Vraie publique de palier au manque de ferveur des croyants modernes dû au lent désenchantement des religions ? Lascivité positive ou béquille systématisée du doute.

Aussi si cette situation devait perdurer sur les arrangements financiers cultuels, nous réclamerions l'équité pour notre congrégation. Non tant que notre ferveur soit aussi faible que celle de nos congénères, mais nous avons foi aux Valeurs Sacrées de la Vraie Publique et en l'occurrence en matière d'égalité, ici de traitement égal entre tous les cultes et toutes les régions. Bref, un traitement pour les ministres du culte Pastafarien, et ,comme nous n'avons pas d'église et que nous communions en mangeant des pâtes (et du couscous), une défiscalisation de tous les menus de restauration à base de pâtes et de couscous serait requise en contrepartie. Par ailleurs, si vous étiez élu, nous espérons que vous appuieriez notre requête pour notre émission religieuse du dimanche matin sur Francoulie 2 en vertu du Principe Sacré Vrai Publicain d'égalité de traitement. Car, question représentativité, notre congrégation, outre qu'elle soit la seule réellement représentative de Dieu, représente d'ors et déjà 30 % des ex-athées et agnostiques, soit 22% de la population (ceci n'apparaîtra pas dans les sondages, le Monstre y masquant notre présence par Touché Nouillesque). Nonobstant, nos sondages prosélytes nous indique que 75% des athées mis en connaissance de Pastafaray (le Monstre en Spaghetti Volant Proprement dit, mais nous devons éviter de prononcer son trop Saint Nom) se convertissent, 50% des agnostiques et 10% des autres croyants. Nous avons donc vocation à parler à 44% des Francoulais, nonobstant nous avons aussi à parler aux 56% de « brebis égarées » ; A tous donc, c'est à dire à Dieu (« Le sacré n'est autre chose que la société hypostasiée et transfigurée » Émile Durkheim en 1912 av BH, il y a exactement un cycle). Vous admettrez sans doute que si l'on donne voie au chapitre aux autres congrégations peu au fait de la réelle nature du divin, il soit indispensable que les seuls véritables détenteurs de cette vérité puisse être entendus de tous. Pastae Humanum Est Ramen Veuillez agréer, Monsieur le Champion du Pinkland, l'assurance de Sa Miséricorde Divine à votre égard, et que son Appendice Nouilleux vous touche donc. etc...


Le résultat se fit par les appels au standard de l'émission, mais le Monstre n'en tint aucun compte, et comme cela l'avait beaucoup amusé IL décréta qu'on ferait une émission tous les cinq ans pour faire le point sur la lascivité ambiante. Cette œuvre est une pure fiction et toute ressemblance avec des faits ou personnages existants ne serait que pure coïncidence, et spécialement ceux mentionnés sur ce site - 1 - et - 2 - , dont nous récusons toutes accointances idéologiques en quoi que ce soit (ce sont de vils fondantistes : quelle horreur !)

V perdu ? la carte aux trésors :. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Râmen.

carte4