(Rappelons pour les néophytes que Notre Créateur voici 5000 ans est le Monstre en Spaghetti Volant _ cliquez sur le bandeau d'accueil pour en savoir plus)

Pour les esprits dogmatiques et rationnels, vous trouverez une étude trop sérieuse (pour Wikipédia) de la réelle théologie du pastafarisme émise par Bobby Henderson (le Prophète) sur les aspects sérieux du pastafarisme > ICI <

1. Votre Carte Pastafari & Théologie pour de vrai.

1 bis. A l'abordage de Wiki

2. La Création (théologico-artistique) et son auteur

3. Musée d'art populaire

4. Prosélytisme

Vous mangez des Pâtes, vous mettez un bandana, et vous faîtes même du prosélytisme à l'occasion, mais est-ce bien légal tout ça ? Il faudrait peut-être songer à vous mettre en règles, voici donc votre carte d'adhésion officielle au Pastafarisme pour devenir un adhérent Pastafarien patenté (vite dit !).

Votre carte de Dévot Pastafari est arrivée !

cartecarte4

Vous importez (click droit sur l'image, enregistrer sous).Imprimer au format désiré (redimentionner), Sur bristol ou papier cartonné.Remplir et photo (on peut le faire à l'ordi avant impression aussi)

Attention ! Votre carte devra être consacrée par une tache de sauce (tomate) ou d'huile (olive) avant d'être plastifiée (pour les embrums en mer).

Cette carte vous ouvre directement les portes du Paradis Pasta.

Aussi des remises dans certains commerces tenus par des Pastafariotes. Présentez votre carte et demandez s'il font une remise aux pastafariens.

S'ils ne sont pas Pastafaris, ça ne saurait tarder dès lors, et vous aurez vos remises tantôt.

Visas_USAElle permet de voyager aux Etats Unis ou on vous demande encore de déclarer votre religion (Pas obligatoire mais conseillé).-

identit__TurcEt bien pratique en Grèce, ou la religion était encore mentionnée sur les cartes d'identité grecques en 2001, en Turquie où cela l'est toujours, quoi qu'une récente décision de justice le remette en cause, Dans maints états confessionnels c'est toujours ainsi (Egypte, Iran, Israël, Indonésie, etc.) Donc si vous voulez immigrer en Israêl ? A quand la première mention "Pastafarisme" sur une carte Israëlienne ? (pour les autres pays, le choix de culte est strict

Je rajoute un verso vierge pour les Maîtres Pastas afin qu'ils puissent y apposer leur propre signature et tampon sur les documents qu'ils délivreront à directement à leurs ouailles. Et mon verso à moi prêt à impression :

 

carte2forban_21

Pour les Maîtres Pasta, vous pouvez obtenir votre certificat officiel d'ordination à la très officielle "Church of the Flying Spaghetti Monster", signée par le prophète Himself sur le site officiel :

Ministre FSM

1. Théologie : Puissiez vous être Touché par son Appendice Nouilleux.

Attention ce message peut gravement altérer votre santé mentale ... comme ce blog, mais c'est déjà trop tard !


Pirate_13Certains imagineront à la lecture de ce message que le Magistère Pasta est bien trop complexe. Que nenni, vous avez été Touché par la Grâce, et aucun obstacle ne peut vous en écarter. Même si vous vous croyez perdu, sachez que vous êtes nécessairement sur le chemin. Souvenez vous du précept Pasta suivant lequel : "Quand on ne sais plus où on va, il faut se hâter d'y arriver pour savoir où c'est".

Point n'est besoin de se prendre la tête : Il vous suffit de savoir que vous êtes ce que vous êtes (mais puisqu'on vous le dit enfin !). Et Votre chemin est Votre chemin, quoi qu'il advienne (j'adore ce genre de vérité première ...)

Certains vous diront : "Le Pastafarisme c'est pas sérieux". Et de prime abord, ils auraient raison. Mais serait-il sérieux dans son manque de sérieux... Aie, aie aie !

Evidemment les Vrais Croyants de la Foi Unique et Véritable, ne se poserons même pas la question.

Mainsfw_fsms voilà certains novices, au cours de leur introspection vers l'illumination des Arts Divinatoires Ancestraux, seront confrontés aux affres de la confusions de part la Spaghettification.

Et si le Pastafarisme n'était qu'une parodie de religion ?

Ce ne serait pas sérieux donc ?

Mais une satire, en soi, poursuit un but sérieux : Son but serait-il forcément de démolir les croyances par l'absurde dans une sainte croisade intolérante ?

Il est utile de s'attarder ici sur deux des 8 "condiments" (les 10 "Je préfèrerais que vous évitiez"- dont 2 ont été égarés).

donc : 3.  Vraiment, J'aimerais assez que vous évitiez de juger les gens surfsm_id_rather_you_didnt leur cheminement, leur habillement, leur langage, ou ... enfin... jouez le juste sympa, comme ça. Oh, et puis caler bien ça dans  les replis de vos méninges nouilliques : Une Femme est une Personne, un Homme est une Personne, et Samy est Samy. On est pas meilleur qu'un autre, sauf à parler mode, et là je suis désolé mais Je suis Obligé de reconnaître que des femmes et certains bonhommes savent faire la différence entre tyrien et fuchsia.

Réaffirmation que n'importe quel cheminement spirituel mérite le respect ! Quelques soient les croyances. Alors quoi ? Il ne s'agirait donc pas de se foutre joyeusement de la gueule des autres ?

En tout cas pas de façon vexatoire, et surtout pas coercitive :

2.  Vraiment, J'aimerais assez que vous évitiez de vous servir de Mon Nom pour opprimer, soumettre, punir, éviscérer, ou quoi que ce soit de méchant dans le genre, vous voyez. Je n'ai vraiment besoin d'aucun sacrifice : La pureté est faites pour l'eau potable, pas les personnes.

Il ne saurait y avoir de croisade pure et dure en la matière.

Et Flying_Spaghetti_Monster_Iconlà, je me dois de réaffirmer mon crédo en la matière (voir message : "croisement de la Pasta") :

Bien que sachant faire la différence entre tyrien et fushia en matière de religion, et justement ayant acquis la parfaite maîtrise de ma Pasta en tant que Maste Pasta par touché nouillu, je sais précisément que je ne suis que vermicellite en regard de Notre  Grandeur Omnisciente Mamamouchique.

En tant que Masta Pâta Détenteur de la Vérité Vraie de Toute Chose je me dois d''avoir des avis péremptoires et tranchés dans mes opinions, mais qui ne sont que celles de MON cheminement Unique et Véritable qui m'est propre. Je pourrais y rajouter systématiquement : "Enfin, c'est juste c'que j'en dis", qu'on traduit par Râmen en fait.

Bref, je détiens, évidemment, la pureté de la pensée Pastafarique, c'est à dire aucune Vérité Première et Pure en matière de cheminement spirituel... Ma pensée Pasta dans ce blog n'est pas "La" Pensée Pasta : Chacun son cheminement dans le Magistère Pasta,... ou autre.   Râmen.

Il ne conviendrait donc pas de porter un quelconque jugement définitif sur le cheminement des impies, même, et surtout, s'ils semblent évidemment dans l'erreur la plus profonde : Leur errements sont le fruit du Dessein Inintelligent du MÔnstre. Ils ont un sens qui nous échappe : Donc Respect.

Au demeurant, si nous croyons que notre forme de foi puisse mettre en perspective les autres formes de foi, il nous faut admettre la réciproque : Notre Pureté idéologique ne serait-elle parfaitement à même de soutenir la comparaison ? Evidemment ! ... Alors ?....

La Vérité Vraie n'a point besoin d'être reconnue pour être en soi, et point n'est besoin de nous rassurer en mettant en exergue les errements les impies : Laissons le temps au temps... Ramen.

PastafarianismNotre respect absolu des autres croyances EST notre passeport de la reconnaissance de notre Foi : Nous ne réclamons aucune abjuration d'autres cultes... Simplement la mise en perspectives des différents cultes les uns par rapports aux autres dans le respect mutuel : Confiants, comme les autres, d'avoir une perspective éclairante pour l'Humanité.


  Quant à la science, notre démarche en est parallèle : Il n'est pas tant question de la nier que de l'interroger. Maints "experts" semblent donner raison à Notre MÔnstre quant à la vanité scientiste. Il y a certes des choses qui semblent bien établies, mais tout autant de bidonnages outranciers. Il s'agit donc de mettre en perspective cet intégrisme scientiste par nos concepts mystiques de notre cosmologie Pasta.

Les promoteurs immobiliers, du tout pétrole, des complexes pharmaceutiques et militaro-industriels, etc., auront toujours des experts scientistes pour abonder dans leur sens, voir mettre les religieux dans leur poche. Notre approche "MÔnstrique" ne peut que leur être salutaire. (Voir "Quand les scientifique se prennent pour le MSV")

Au demeurant, les scientifiques les plus pointus en matière de "quantas" donne raison au MÔnstre : Toute expérience scientifique est fonction du point de vue initial que l'on choisit pour l'observation, ceci est encore plus vrai dans les sciences humaines. Un minimum de recul est nécessaire quant à notre point de vue, pour éviter les faux semblants dus au Touché Nouillu.

 pub_fsm_2Certains vous diront qu'il FAUT être "Al-dentiste" en matière de Pasta. D'autres que "point d'huile, tu ne mettras dans l'eau de cuisson des pâtes". La bataille fait rage autour de la question du Spaghetti (Spaghetto en italien au singulier) qui ne prendrait point d'"S" au pluriel donc, alors que les francophones purs et durs arguent que Spaghettis en Français n'est point italien et donc s'accorde (on dit Turin et Naples et non point Turino ou Napoli !). Alors, soit ! Il convient de ne pas badiner avec le dogme, et donc d'affirmer fièrement son appartenance à un courant Théologique clairement identifié, mais l'intolérance-tolérante reste de mise en interne comme face aux impies. Pour résumer, un post d'un Pastafari qui a tout compris :

 "j'aimerais vous présenter une religion pleine d'amour et de compréhension pour son prochain.

En effet, loin de ces vieilles religions encroutées dans leur dogmes archaïques (je ne citerai pas de nom, mais vous les reconnaitrez facilement), le pastafarisme est une croyance pure, et respectant parfaitement les libertés primordiales des gens. En revanche, le premier qui se permet de caricaturer le seul et unique prophète, Bobby Henderson, ou bien son Unicité le Monstre Spaghetti Volant, créateur de toute chose et de toute vie, verra sa voiture plastiquée, son ambassade pillée et brulée vive, et finalement sera purifié par ingestion de pâtes à l'eau jusqu'à ce que mort s'ensuive. Parce que bon, faut pas déconner non plus, mais on ne plaisante pas avec le sacré de la vraie et unique religion, le pastafarisme.

(par contre on me souffle dans mon oreillette que des gens pensent de même, mais uniquement concernant les autres croyances subversives, et qui plus est de manière sérieuse.)"

touchee_par_son_appendiceBref, soyez fiers d'être Al-dentiste ou Fondantiste, Anti-pasti, Papiste, Popiste ou autre, mais IL préfèrerait que ce soit dans un esprit d'intolérance-tolérante.

N.B.: Les différents théologiques se règlent en France une foi_ par an, le 24 août (à la St Barthélémy évidemment) par des batailles de tartes à la crème, au pistolet à eau, ou au paint ball. On évitera la méthode "Gloupier" enfonçant la tarte dans le visage adverse par contact direct (trop violent). La tarte se doit d'être suffisamment légère pour ne pas blesser, et envoyée à plus d'un mètre cinquante ; Elle devra être néanmoins suffisamment lourde pour assurer une trajectoire stable à 4 ou 5 mètres de distance. On peut y convier des impies de tous bords, dans un esprit d'intolérance-tolérante mutuelle.

Crédo in spirituam sanctam eclesiam pastafaricum, secula secularhum

RAmen

bi_re_0

 

1 bis A l'abordage de Wikipedia

Théologie pour de bon (suite)

Wikipedia traite encore notre religion de pastiche (Juillet 2011)

Nous avons donc affuté nos arguments théologiques :

Wiki_FSMSoyons clairs, pour revendiquer les même prérogatives que nos consoeurs congrégationnistes pour mieux en en souligner les dérives, il nous faut gagner notre statut de réelle religion pas moins irréalistes qu'elles. Nos dogmes sont un handicap certains par la nouveauté de leur approche d'apparence iconoclaste.

Quand même Wiki se doit de reconnaître, au moins à demi mot, que notre Sagacité Planante Intersidérale est la seule source de savoir universel digne de ce nom en ce bas monde. Ceci dit la vérité n'a point besoin d'être encyclopédiée pour être en elle-même, et finalement si Wiki se veut neutre avec une approche rigoriste des faits sur un mode copiant une précision toute scientiste, pas étonnant que la vérité y soit tronquée par Touché Nouillu...  RAmen.

Vous pourrez aborder l'angle choisi pour ce faire comme vous voudrez : Premier second ou troisième degré... Reste qu'ils demeurent conformes aux dogmes et  à l'esprit du prophète, même s'ils en sont des extrapolations, néanmoins en droite ligne.

Alors on peut le prendre pour un pastiche des autres théologies au premier degré, mais finalement ça se tient plus que ça n'en a l'air : Le tout tient en une lecture à plusieurs niveau comme dans l'écriture hiérogliphique. Tout en doctitude Ronfante, mais faut ce qui faut :

Voir > ICI < la bataille engagée sur wiki et les arguments théologiques et rationnels développés en faveur d'une religiosité du pastafarisme  :




2. Le Pastafarisme est-il un art ?

Bien sûr !

Ou théologie de la Création

La vie elle même est une oeuvre d'art (parfois fort réaliste).

Elle se transmet, mais on ne sait jamais vraiment ce qui est transmis en fait...

Attention ! La vie est une maladie sexuellement transmissible !

ADN_0Oh bien sûr, on transmet des gènes, mais on sait pas lesquels (pas encore). Mais plus, on transmet une histoire familiale et culturelle, dont on croit détenir les clefs, mais qui nous échappent en fait. Ce qu'on en sait n'est que la partie émergée de l'iceberg, et les enfants sont là pour nous le rappeler.

Un artiste répond à son commanditaire suivant son inspiration, voir mieux n'a même pas de commanditaire. Il croit, ou pas, délivrer un message artistique ou autre.

Mais la plupart du temps, sait-il bien ce qu'il "délivre" ?  Il a bien une petite idée souvent, mais le propre de l'art est d'échapper à son auteur.

Il y a toujours un supplément d'âme que parfois l'auteur tente de restituer, mais qui passe d'autant mieux qu'il lui échappe. On admettra que certains sont plus doués à ce petit jeu de cache cache, voir que la technique ajoute souvent un plus, mais l'art véritable est aussi et surtout ailleurs, dans l'impalpable.

Souvent l'artiste croit délivrer un message, mais peut tout aussi bien se contredire sans s'en rendre compte. Les plus lucides l'admettent, qu'ils tentent ou non de le maitriser. John Lennon (Beatles) disait de "Come together" avoir voulu délivrer un message politique... et puis "ça avait tourné autrement" : Son oeuvre lui avait échappé en somme, et pour autant il était content du résultat.

Shpongle_2_L'artiste a évidemment un rapport intime avec son oeuvre qui lui échappe en partie donc. Mais pour autant peut-on dire qu'il confine à l'universalité lorsqu'il reçoit un échos mondial ?

Oui et non : Chacun reçoit l'oeuvre à l'aulne de sa propre sensibilité : Il peut y voir totalement autre chose que son voisin même s'ils sont tous deux fans de l'oeuvre. Chacun peut y voir également bien autre chose que ce que l'artiste a pu y mettre sciemment ou inconsciemment.

Alors soit, il y a bien sûr certaines convergences dans les engouements collectifs qui répondent à l'air du temps, voir à une certaine universalité, mais c'est affaire de résonnance.

On ne peut pas vraiment dire qu'il y ait forcément un lien entre l'artiste et l'admirateur de son oeuvre, qui lui échappe dès lors.

Mais il se passe quelque chose quand l'oeuvre passe à la postérité, comme un Dieu qui fonde une communauté. Chacun se reconnait dans une filiation commune, bien qu'illusoire. Peut-on dire que tous les catholiques croient en un même Dieu, et tous les sunnites en un même Allah ? Surement pas... chacun a un rapport privilégié envers sa Déité. Le paradoxe réside en ce lien commun, et pourtant si différent d'un individu à l'autre.

Pour illustrer, je prendrai l'exemple de l'astrologie. Soit une réunion dont les personnes ne se connaissent pas. On lance alors la discussion sur l'astrologie, et dans le quart d'heure qui suit tout le monde a fini par mieux cerner son voisin, que celui-ci y croie ou pas d'ailleurs. Non pas que l'astrologie soit juste en soi, mais elle fait parler chacun sur lui même. Cela crée du lien social, tout simplement. L'astrologie est aussi intéressante dans la mesure ou elle admet que les affinités ne se font pas forcément par signes, mais parfois entre signes opposés (là s'arrête l'intérêt). Tel n'est malheureusement pas le cas sur les questions religieuses beaucoup plus sectaires.

genesis_crumbDes adeptes de la licorne rose, du FSM, athées, et agnostiques pourraient ainsi se trouver plus d'accointances avec un adepte qui n'est pas de sa chapelle qu'avec un coreligionnaire.

La laïcité devrait pouvoir palier à cela, et le Pastafarisme, en tant que laïque, est une passerelle (bon, c'est pas gagné).

Certains oiseaux se rassemblent avant les grandes migrations pour piailler tous ensemble. En fait, cela a une influence sur leur reproduction. Ces piaillements les renseignent sur leur nombre, et sur leurs difficultés de l'année (piaillements joyeux ou angoissés). De même, la messe du dimanche n'est pas tant importante dans son contenu que dans la façon dont chacun va s'y présenter, et pialle à la sortie de la messe : "oh.. untel a l'air abattu, et unetelle a une bien belle robe brodée, et de nouveaux bijoux, etc."

C'est un régulateur social : Allez au théâtre, à la plage, au supermarché, ou à la Gay Pride sont du même ordre ; Sans parler de la messe télévisuelle dont on parle le lendemain au boulot.

fsm_web_cardChacun met en scène sa vie artistiquement pour se situer dans le grand cirque de la vie par rapport aux autres, et cela informe la communauté sur son état de santé (de soi et de la communauté).

En sociologie le structuralisme procède de même : Il s"agit plus de repérer les cultures les unes par rapport aux autres, que d'établir une hiérarchie de valeurs. Tel courant se porte bien, tel autre est en perte de vitesse, par rapport à un mouvement global ; demain sera peut-être inverse, mais chaque tendance informe sur la compréhension du mouvement global. Il n'y a pas de point de référence fixe.

Ceci dit le Pastafarisme a enfin posé ce point de référence universel qui nous manquait jusqu'ici.

Pour en revenir à l'art, la boutique de Ben était exposée à Beaubourg, et chacun d'ajouté un petit commentaire sur des chutes de papier peint de la boutique. J'y ai rajouté "cette oeuvre n'eut pas été achevée sans ma signature" et de signer. Pour dire que l'oeuvre n'existe que dans l'investissement de son admirateur. Elle n'existe que dans cette interactivité. Une autre oeuvre était constituée d'objets hétéroclites pêle mêle dont on pouvait faire le tour, mais bien que l'espace soit suffisant pour qu'on pénètre son périmètre personne ne le faisait, et je me suis permis donc de franchir cette limite symbolique : Je n'étais plus spectateur de l'oeuvre mais un élément de cette oeuvre : Mais signifiant aussi par là que j'en faisais déjà partie rien qu'en la regardant de l'extérieur auparavant.

Mais ils ont résolument refusé que je mette des moustaches à la Joconde : Comprends pas ? (Ceci dit des artistes le font sur des pastiches)

Ainsi un bon concert est un concert ou le public est généreux : Participe quoi !

J'étais à un concert de rock dans une salle de théâtre : Franchement rester assis sur son siège était une "hérésie" à laquelle chacun se plia pourtant. j'allai dans une travée pour danser, imité par de rares comparses : Méfions nous, la vie est une oeuvre d'art, mais trop souvent la place du spectateur a été définie par avance , l'empêchant d"en profiter pleinement. C'est au spectateur de définir sa place.

Une autre foi_ , à un concert de blues, je me permis de faire quelques vocalises façon godspell (déjà). Le chanteur tendit ostensiblement l'oreille, et mis son pouce en l'air en signe d'approbation.

Tout ceci pour dire que la messe n'est pas écrite d'avance : Elle mérite qu'on la fasse vivre en la réécrivant au faire et à mesure. A nous de l'investir.

Le Happening :

On enfonce une porte ouverte en disant qu'une oeuvre n'existe que dans le regard porté sur elle, et un courant artistique, le happening, le souligne : Ce qui importe c'est le sentiment que l'oeuvre inspire au spectateur, et non point l'oeuvre dans son écrin inaccessible. Le "happening" essayent de mettre ce "sentiment" au coeur de l'oeuvre en favorisant son expression. Précisons : Dans le happening, l'oeuvre n'est plus tant l'oeuvre proprement dite, mais aussi, et surtout, elle est tout ce qu'elle sucite chez le contemplateur : Le spectateur et ses réactions font partie intégrante de l'oeuvre en soi, et plus du fait le spectateur en devient donc l'auteur, au même titre que l'artiste à l'origine du prétexte à cette oeuvre dynamique.

C'est le principe du ciné club : On regarde et on discute de son point de vue avec les autres après. Evidemment certains artistes donne dans la facilité : Balancez donc un seau d'eau froide sur vos spectateurs provoque une réaction, c'est sur ! Bon, la provocation provoque des choses intéressantes, mais pas forcément d'une profondeur instructive. Sauf si l'auteur tente d'expliquer la portée métaphorique du seau d'eau glacée : Il a intérêt à être très bon !

Ce fut le principe de la pub Beneton à une époque : Art, provocation, ou pur accroche publicitaire ? Quoi qu'il en fut les "réactions" en firent un vrai "happening" qui dépassa et échappa à la simple accroche publicitaire... (même si cette échappée fit partie de cette accroche en soi).

2.2. Le "happening" est un art difficile et tout en nuances :
Par exemple "La Joconde"

Point n'est besoin d'ailleurs, de mettre des moustaches à la Joconde pour faire du "happening" en se donnant Duchamp ; Quoi que la réaction des contemplateurs, de l'establishment artistique et étatique, de la presse seraient sans doute instructif à maints égard. Non, il suffit d'entamer la discussion avec un autre contemplateur, de façon assez bateau d'ailleurs, pour mieux inviter à l'expression (intime tout de même) de l'opinion des autres et leur confrontation.

Triptique_Mona_Lisa

La difficulté est souvent d'ordre théologique : le Maître déifié c'est l'artiste, et l'adorateur est bien trop insignifiant face à sa grandeur pour se permettre un avis quelconque. Accessoirement, on peut faire appel à un guide (spirituel : prêtre ?) qui nous décriptera ce qu'il est bon d'en penser d'un point de vue érudit.

Une oeuvre à Beaubourg comportait de petites Tours Eiffel à ses pieds afin que les spectateurs les emportent, mais les gens n'osaient pas, et Beaubourg est resté avec un tas de tours Eiffel sur les bras.

Aussi l'artiste "happynissien" est-il amené souvent à la provacation. Si votre voisin ne répond pas à vos opinions sur la Joconde, vous pouvez attaquer le dogme en disant que "Cette oeuvre n'est qu'une croute informe, dont la réputation est très exagérée" : Si l'adorateur n'est pas digne de commenter le Maître, il est par contre en devoir théologique de le défendre contre les attaques.

La subtilité consiste en fait à mesurer la timidité du spectateur, et éventuellement à ne pas s'imposer face à une personne qui n'a tout simplement pas envie de discuter (dommage, mais c'est son droit).

Le "happening" consiste à briser la barrière Théologique, pas à violer le spectateur, et la nuance est parfois ténue. Face au silence du voisin, vous pouvez sortir un marqueur en disant que "finalement Mona Lisa serait mieux avec des moustaches" : Si la discussion ne s'amorce toujours pas, le seau d'eau glacée, ou la prise d'otage ne s'impose peut-être pas (quoi que ?)

Le Monstre en Spaghetti volant, quoi que parfait et Omniscient, est quand même un Sacré poivrot, très approximatif donc dans ses Desseins Innitelligents, que nous pouvons commenter donc, voir critiquer jusqu'à envisager d'en corriger les inconvénients les plus dérangeants. "IL" l'a dit lui même dans ses "8 condiments" : "JE ne suis pas vaniteux" (mon oeil). L'oeuvre du Créateur y est donc à investir comme un gigantesque happyning : L'oeuvre n'est point donc le monde et les créatures qui l'habitent dont nous serions la clef de voute, une oeuvre sacralisée dont on aurait pas le droit de toucher, voir de critiquer, car appartenant à son Créateur... mais donc un happening ou les spectateurs ferait partie intégrante de l'oeuvre et de sa création in fine, en en étant à la foi_ l'objet (sa création originale) et son recréateur permanent par l'apport de son point de vue sur lui-même, ce qui l'entoure, et le créateur premier lui-même.

Le "Happening" est donc une composante essentielle de la contemplation de l'oeuvre de Notre Créateur.

 Ce blog est une messe déjà bien dense, soit mais pas figée par son auteur. En fin de blog , vous trouverez une extension de blog où vous êtes libre de vous exprimer... ou pas... (en plus des commentaires en bas de page) de toute façon ne pas s'exprimer est une façon (spectatrice et moins riche) de s'exprimer.

 Théologie du mouvement Punk !

Malentendu fondamental : A l'origine le Punk ne consiste pas à adopter une attitude et produire des sons dérangeants pour choquer le puriste.

Non ! le mouvement Punk est une réaction au purisme élitaitare, qui voudrait que l'art soit produit par une élite de perfectionnistes pour des exégètes. A l'époque en musique populaire, les groupes anglo-saxons, cherchaient tous à être les meilleurs dans leur domaine : que ce soit dans la chansonnette (Beatles), le pshychédélisme (King Krimson, Pink Floyd), la performance (Clapton, Hendrix), l'expressivité (Joplin, Cocker), soul, jazz, ,etc., voir même le décalé (L Reed, Bowie).

Il n'y avait plus guère de place pour les groupes ordinaires, qui n'avaient que la prétention de juste faire de la musique pour le plaisir, sans chercher plus avant une quelconque forme de perfection, tant dans la composition que dans l'exécution.

Alors nacquit le mouvement Punk qui ne voulait au départ que ce plaisir simple de faire "sans se parfaire".

Evidemment, les critiques, et une partie du public, désormais habitués à l'excellence, décrièrent ce style baclé, ce d'autant que le public s'identifiait à ce qu'il écoutait (je suis excellent si ce que j'écoute est excellent). Notons au passage que l'exigence pesant sur la qualité des prestations ne pesait plus sur les seuls artistes : Prendre son pied dans une certaine médiocrité devenait difficile même pour le narcissisme du spectateur... Le punk fut très vite confronté à ce dédain, et tomba en partie dans la provocation : " Eh oui ! nous jouons mal, et alors... ça ne nous empèche pas de prendre notre pied ! Mais tenez... on peut même jouer encore plus mal, pour bien vous prouver qu'on n'en a rien à faire de votre prétention à vouloir nous faire taire pour médiocrité : Même hyper mauvais, nous avons vocation à nous exprimer quand même".

L'idée de départ n'était pas de chercher à être mauvais, mais d'être juste assez bon pour prendre son pied à minima. Par exemple la musique celtique pourrait être qualifiée de Punk : Bien sûr ils cherchent à faire de leur mieux, mais sans prétention, mettre de l'ambiance se suffit à lui même sans plus.

Alors certes, une partie des Punks on fait de la provocation leur fond de commerce (à la limite de renier le mouvement en recherchant l'excellence dans la provocation), mais il a permis aussi à toute une génération de musiciens de reprendre confiance en leur mission de simple divertissement sans autre prétention : Prendre son pied avec son public malgrés quelques couacs se suffit à lui même.

La "House" en est d'ailleurs l'héritière directe du concept.

Bon ! vous aurez peut-être reconnu notre Joyeuse Déité Inconséquente, Hautement Fêtarde et Ivrougnesque au Plus Haut des Cieux dans ce portrait de la punkytude : C'est sûr "IL" n'a pas cherché à donné dans l'excellence lors de sa Création Ivrougnesque du monde : Bon, c'était juste pour le plaisir, comme ça...

350px_DioStressQu'est-ce à dire aussi, notre vie est une oeuvre d'art, mais pour certains il ne conviendrait pas de s'approprier l'oeuvre de sa vie, tant qu'on ne maîtrise pas les capacités suffisantes pour prétendre à l'excellence : "Laissez donc l'élite modeler votre vie à sa convenance : Ce sera tellement plus beau".  Lâchez vous donc dans la punkytude : point n'est besoin de viser l'excellence, prenez donc votre pied à façonner votre vie sans plus de prétention que de prendre votre pied à le faire, et envoyez donc promenez les cassandres critiques élitistes sur la qualité intrinsèque de votre oeuvre.

 P.S. : Bon, internet c'est bien pour l'expression collective, mais rien ne vaut le contact direct du prosélytisme dans la rue : Du happening , du bon, du vrai, dont nous vous entretiendrons ici prochainement (faites nous part de vos expériences en la matière).

Crédo in sanctam ecclesiam pastafaricum                  RAmen.

 

perdu ? la carte aux trésors

carte4

compteurs    

feu_1

3. Musée d'objets et d'arts populaires

1er siècle après BH (Boby Henderson), approximativement

Chapeau !

FSM_hatpastafari_3hat_11b_b__hat_1hat_3

Costumes :

dragon_1_fsmCostume_fsm_1.

Voir aussi déclinaisons de costumes sur "Pirates et Pastafaris en goguette"

Tee shirts

tee_shirt_1tee_shirt_8.tee_shirt_2

De fait les teeshirts se  déclinent à l'infini : Vous achetez des feuilles de transfert dans votre boutique informatique, vous piquez une image sur internet (click droit sur l'image "enregistrer sous"), vous sortez l'image sur votre logiciel d'image et vous l'imprimez sur votre feuille de transfert.

Après quoi vous n'avez plus qu'à la coller sur votre teeshirt avec un fer à repasser.

Pour une Qualité "pro", vous allez dans une boutique à teeshirts, avec votre image sur une clé USB, et vous vous la faites imprimer sur votre teeshirt dans la boutique.

 

tee_shirt_12tee_shirt_9tee_shirt_5tee_shirt_10Sinon vous avez toujours les boutiques en ligne. Voir "Liens pastafariques" : Les Allemands vous font vos objets à l'image que vous leur envoyez.

Les Oriflammes :

manif_flagsflagsfsmchurch1.

Catalinaoriflame_1.

Patch & Badges :

badge_1deutsch_badgebadge_quebec.

iraq_patchbadges_fsm.

Accesoires vestimentaires :

1390_PTG_2Tbijou_1.

92209421v17_480x480_Fronta2_FSM_PirateFishTieANIMboucle_d_oreilleboucle_2.

 

boucle_ceinture_fsmjeans.

Art & déco

Nifer___FSMart_12.

exotic_2.

.

.

.coffee_table1mosaic_thumbbrookeswindow_thumbcrochet-blanket

Véhicules é Sports

car_fsm_plate_ccar 2 (2).Caisse à savon

fsm car 2car 3.

Cuisine :

cook Cappuccino Cakecook tiramasucook
1cook
7

Informatiue  Microsoft a développé une version Windows sur la concept du Touché Nouilleux : Fond d'écran:

fond windows

Economiseur d'écran :

Et notre mulot préféré :souris pirate

pirate-key

 

 

 

 

 

 

 




 

4. Pourquoi le Prosélytisme ?

  1. Une Joie à Partager : D'abord parce que je remercie tous les vendredis ma belle-fille, d'avoir acheté une revue où figurait 2-3 lignes sur le FSM, sans lesquelles je ne serais encore qu'un mécréant égaré. Des milliers subodorent Sa Présence sans arriver à mettre une image dessus : C'est le pied de leur offrir une chance de LE rencontrer. (à eux alors de la saisir ... ou pas)
  2. Un pion sur l'échiquier laïc : vous aurez vu dans les Chapitres "Sur les trace du Kansas" et "Racisme antireligieux" combien le la laïcité (qui permet aux Pastafariens de vivre librement leur foi), est constamment prise d'assaut par nos homologues religieux par pure piraterie, il faut dire.

  Allez, on ne criera pas au loup ! La laîcité a de solides bases en France : Même lorsqu'un Président est tenté de l'affaiblir, les institutions (et Opinions Politiques même) ne lui permettent pas vraiment de le faire.
Alors pourquoi poursuivre ?

  Eh bien, ces mini attaques à la petite semaine, sans être très dangereuses font néanmoins un travail de sape qui tendent à miner le concept même de Laïcité.
Pour faire face, on en est acculé à consolider doctement les garde-fous républicains quand le besoin se fait sentir. Mais ceci relève de la vigilance besogneuse des institutions qui nous échappe, et c'est pas très folichon en soi.

  • Or donc, le Pastafarisme est un garde-fous léger, ludique, populaire, et surtout préventif : Si les républicains sont parfois tenté de lâcher du lest sur la Laïcité, mais savent les Pastafariens prêt à réclamer les même prérogatives que leurs homologues religieux , ils réfléchiront*.

  L'idée n'est pas tant d'obtenir aussi ces prérogatives (quoi que), mais de faire un tel foin autour de cette revendication que cela ridiculise les largesses octroyées aux autres congrégations.

Plus que cette prévention "hard",  c'est la propagation de l'idée même de Monstre en Spaghetti Volant, qui fait garde-fous.
Ainsi, si régulièrement le FSM est évoqué dans les conversations courantes, et spécialement autour du religieux, il finit par faire référence :
Par exemple, sur un blog, non pastafari, j'ai relevé des considérations du style "Si l'on donne une nourriture Hallal aux musulmans dans les cantines et Hôpitaux, il faudra bientôt donner des Pâtes aux Pastafariens."
"LE" pastafarien devient le symbole de tout ce qui serait "religions éparses à respecter", et de l'absurdité d'y répondre à tout venant surtout, en grignotant la laïcité.

  Pour moi, il m'est égal que le Pastafarisme soit largement reconnu. Par contre, il est intéressant dans le buzz, le "happening" qui l'entoure : Plus on en parle, et plus la reflection avance sur ces sujets. Et les démonstrations par l'absurde sont bien plus éclairantes que toute autre raisonnement doctement posé et mesuré. * Quand je dis que ça fera réfléchir les républicains, je pense à ce genre de reflection, plutôt que la peur du ridicule ou du lobbying pastafarien.
  Donc, oui à sa diffusion massive, c'est un standard de reflection qui gagnerait à s'étendre.

  • Accessoirement, conformément au 1., c'est quand même un sacré pied à faire partager.

Comment définir cela ? J'ai souvent été tenté d'aduler tel groupe de Rock, tel cinéaste, artiste peintre, etc., ou bien tel ou tel philosophe, grande personnalité... Mais c'était indigne d'un esprit posé. De même, je me disais que ce devait-être bien de tomber dans un mysticisme béat.
Eh ben là, je peux me lâcher franchement, absurdement (c'est le but), et il m'arriverait presque de m'y croire parfois : Le mysticisme, c'est quand même un grand pied, même (et sans doute surtout) si on est pas dupe.

En tant que Maste Pasta fort docte, je vous entretiendrai donc ici de mes expériences en matière de Prosélytisme

 Rien ne vaut le contact direct...

Sur internet, ne viennent que les gens intéressés à la question, d'où une propension à tourner un peu en rond.

Dès qu'on aborde les gens dans la rue, les réactions sont multiples et vairées, avec des questions parfois candides tout aussi inattendues qu'intéressantes théologiquement parlant... Qui m'ont souvent inspiré ici d'ailleurs.

C'est un exercice salutaire, on apporte la lumière aux gens, mais souvent c'est eux qui vous l'apporte (wouah c'est mystiquement beau, ça !).

Mon but est juste d'informer le quidam, qui a le coeur ouvert, sur SON Existence, pas de convaincre l'impie.
Mais sans chercher à convaincre, la joute oratoire est souvent intéressante voir éclairante.
Et puis surtout, la convivialité : Je ne sais combien de "Touche"R j'ai pu faire, mais je sais qu'on m'a souvent offert de m'attabler autour d'un bock de bière pour discuter, et pas forcément du Monstre in fine.

Et c'est franchement pas plus mal parfois. Une chose que le Monstre m'a apprise : La vérité est ailleurs ... (Elle taiile des costars aux tartuffes : La vérité zst tailleur).
Vous l'aurez compris le prosélytisme réclame tact, douceur & persuasion

2010_FSM_1

Ici un pastafari exerçant l'art prosélyte avec toute la subtilité requise

Une foi passé le message, les gens se l'approprie, ou pas. Faire le forçing est contre productif, Ce n'est pas Son Plat de Pâtes, ni le mien. Par contre entamer une discussion théologique serrée, pourquoi pas ?
Il faut qu'il y ait du plaisir dans la joute oratoire.
Souvent l'interlocuteur définit plus votre positionnement que vous même : On ne s'adresse pas de même à un Athée, un Musulman, un joyeux drille, etc...

L'abord(age) est délicat : Il faut savoir évaluer le butin à saisir, et les écueils à contourner pour ce faire.

Vous avez 300 feuilles à distribuer dans l'après-midi, minimisons les pertes de temps et de matériel : Vous avez plus de chance d'intéresser au moins une personne dans un groupe de 5 et +, qu'en dessous : Evident ! Plus lorsque vous lui tendez votre tract en lui expliquant sommairement, les autres écoutent et accrochent aussi parfois. Et même s'ils n'accrochent pas, ils raconteront ailleurs leur curieuse rencontre, dans 2-3 jours à qui s'en amusera peut-être, faisant boule de neige. Le but n'est pas forcément de convaincre, mais juste d'avoir une ac-croche(t).

Principe de marketing et de respect de base :

Pirate_PresentationLaissez votre interlocuteur libre de refuser votre invite, et surtout dites le lui d'emblée. Par exemple, sur le net "cliquez ici" = 30% de click, "Vous êtes libre de cliquer ici ou de ne pas le faire" = 70% de click. C'est idiot mais c'est ainsi. Et bien entendu vous êtes libre de suivre ce conseil ou... de ne pas le suivre...

Donc chacun son style en la matière , moi c'est plutôt donc : "Bonjour, vous êtes libre de lire ce tract, ou de ne pas le lire : Attention ! Ca peut gravement altérer votre santé mentale" La formule marketing sèche tombant comme un cheveux sur la soupe, je préviens tout de suite sur les risques encourus (voir chapitre "La Spaghettification')

En disant "Attention !" je fais même mine de reprendre le tract, et le Touché Nouillu opère : Les gens se ruent alors sur ledit document sulfureux qui a failli leur passer sous le nez.

  Avec bravade même les inconscients : "ma santé mentale ne craint plus rien", j'ai beau insister "je disais ça aussi au début, mais voyez où j'en suis maintenant" (je distribue des tracts sur un Monstre en Spaghetti Volant habillé en Pirate tout de même), rien n'y fait... c'est déjà trop tard.

N'hésitez pas à insistez sur les dangers de la Spaghettification : un procès pour dissimulation de dangeriosité est si vite arrivé. Tenez ! moi, par exemple : ça fait trois semaines que je ne suis pas sorti de ma cave, avec mon petit réchaud à gaz pour me faire mes Pâtes, en train de traduire frénétiquement jour et nuit des tablettes d'argiles en très ancien patois Pâstafarien que j'ai acheté à prix d'or, au péril de ma vie, dans les bas fonds portuaires de Marseille à des forbans les plus louches. De temps à autres, je vérifie par le soupirail que l'Opus Deï n'a pas retrouvé ma trace, pendant que le MÔnstre en Spaghetti Volant psalmodie des Mantras dans ma tête.

Est-ce qu'une bonne âme pourrait envoyer les pompiers chez moi pour me sauver : Au secours !...

Non, l'entrée dans la Pasta est une affaire des plus sérieuses  qui mérite qu'on y réfléchisse longuement ...

La vitre est brisée, et après ça l'histoire du MÔnstre semble aller de soi...

Ca ne marche pas toujours : N'insistez pas, vous avez mieux à faire que de convaincre le réfractaire, rompez de suite en lançant "Le Monstre en Spaghetti Volant vous souhaite un bon (ce qu'ils sont en train de faire)"

Pr_cheur_1Encore une foi aussi bien, l'un d'eux racontera son étrange rencontre d'un type habillé en pirate parlant d'un monstre de spaghettis volants, et fera mouche pour vous, même en se moquant de vous.

  Les chemins de Sa Sagacité Omnisciente sont impénétrables.

N'oubliez pas de préciser les tarifs : 4000 l'adhésion, puis 300 par semaine : On va pas être moins cher que la sciento tout de même ! (si ça tique vous pouvez essayer de dire qu'en fait, c'est en Roupies...).

  En général, ça calme un peu les ardeurs des fans, qui veulent vous arracher vos vêtements pour garder une relique de leur rencontre avec un Maître Pâsta.

L'éccueil : Le croyant d'une autre confession, peut vous casser votre coup dans le groupe que vous avez abordé. Vous avez peu de chance de le convertir, mais vous allez essayer (on sait jamais) ; en fait il va vous servir de faire valoir auprès des autres : la dialectique développée va vous permettre de développer vos arguments. A la fin tout le monde sera tout sur le FSM.

  1. D'abord, n'hésitez pas à lui dire que vous respectez ses convictions, mais qu'elles ne sont pas incompatibles avec les vôtres : Vous mon(s)trer ainsi que le Pastafarisme tolérant et ouvert au dialogue, voir qu'il est parfaitement confiant dans sa théologie et ne craint pas les arguments contraires. Soyez polis et respectueux, si ça tourne mal remettez le à sa place : Je vous respecte ainsi que votre Dieu, Respectez moi,  ainsi que mes croyances.
  2. Ne coupez pas la parole, voir abondez dans son sens pour mieux y introduire vos Nuances Théologiques. S'il vous coupe la parole,  dites "permettez que je termine mon argument", si le débat n'est pas possible rompez en disant : "je regrette que vous ayez peur d"écoutez mes arguments". Le "vainqueur n'est pas celui qui empêche l'autre de s'exprimer" dont la coercition apparait comme paravent à la faiblesse de son argumentation.
  3. Demandez lui si son Dieu est Tout Puissant. A priori Oui ! (les nuances ne peuvent qu'enrichir le débat théologique : Souvenez vous que votre but n'est pas tant de convaincre que de faire le Buzz. Vous pourrez d'autant mieux développer votre argumentaire, que vous le laisserez développer le sien...)
  4. Dieu est tout puissant, il est DONC possible qu'IL prenne la forme qui LUI chante... Y compris celle d'un Monstre de Spaghetti Volant... logique... 4bis.  Et donc de faire en sorte que le début du monde ne soit pas ce qu'il était, et de changer l'histoire...
  5. A priori, l'autre admet la possibilité, mais rejette le fait en tant qu'absurde : Pourquoi s'amuser à une telle Nouillerie ?
  6. Et c'est ici que la rhétorique trouve son accomplissement : Parce que Dieu en a eu marre qu'on le prenne pour un clown, en usurpant son nom pour lui faire dire n'importe quoi ! "Puisque vous me traitez comme un clown, vous m'adorerez désormais sous des traits clownesques. Ainsi les imposteurs de la foi, qui voudront usurper ma Sainte Parole passerons enfin pour ce qu'ils sont : Des clowns..."

Cette rhétorique répond d'emblée à deux objections :

  1. Le Pastafarisme se moque de Dieu et des autres croyants : Que Nenni ce sont les autres croyants eux-même qui se sont moqués de leurs propres Dieux, en dévoyant la parole divine. Et qui ont provoqué le Courroux Divin.
  2. Corrélativement, c'est Dieu-Pastafaray lui même, et non donc les Pastafariens,  qui demande qu'on l'honore ainsi, pour LE protéger des Imposteurs de la Foi. Ainsi vous passez de vil caricaturiste à : dernier rempart de la Foi Véritable face à l'imposture des Tartuffes rigoriste de la Foi.

precheurCette dialectique colle parfaitement au Pastafarisme : Il ne s'agit pas tant de se moquer des autres religions, que d'en dénoncer les excès hégémoniques.
Et c'est "la faute" (y s'aiment bien ça en plus !) des croyants si Dieu leur envoie cet anathème. Car un des plus grand péché d'un croyant est de trahir son Dieu... Or, or... Il n'est jamais certain d'avoir bien compris ses desseins, (les voies du Seigneur sont impénétrables), et donc toujours potentiellement coupable de trahison... c'est même le fond de commerce des religions...
Là on tape où ça fait mal. Mais, là n'est pas le but.

En fait, si le Pastafarisme touche d'abord les athées et agnostiques, voir les laïques,  Son message s'adresse aussi aux croyants de tous bords face aux Tartuffes intégristes de leur Foi. Il n'est pas incompatible pour moi de prétendre que Yahvé, Diau, Allah, etc. SONT le Monstre en Spaghetti Volant : 30% des catholiques ne sont pas sûr que Dieu existe, et 19 % carrément athées, catho pour le Quandiraton ou coutume.
D'ailleurs, Le Pastafarisme est plus pour moi un instrument de réflection philosophique qui interroge l'humain sur le mysticisme (qu'il y abonde ou pas), qu'une véritable religion ou pastiche (quoi que...)

A priori notre dévot devrait s'incliner devant ce nouvel avatar de SON Dieu. Mais ne rêvons pas, néanmoins la joute risque d'avoir remis quelques idées en place parmi l'assemblée. Même qu'après tout, l'idée de ce Dieu Monstrueux ne serait pas totalement stupide.

 Avant qu'on me pose la question, je ne savais pas pourquoi je faisais du prosélytisme.

Du coup je me suis fouillé un peu : Qui suis-je ? D'où viens-je ? Où vais-je ? Et que transmets-je ?

Alors : moi, de chez moi, et j'y retourne, plus deux trois postillons...

Avant je prosélytais parce que ça me plaisait, investi d'une mission Divine. Maintenant c'est Pareil...

Entre temps, je me suis demandé quand même ce que j'essayais de transmettre, au moins pour affiner le message. Puis comme dans le message plus haut sur l'art, je me suis dit que dans le fond, même si j'avais une vague idée de ce que je voulais transmettre dans le fond du fond, j'en étais même pas sûr. Et en plus mes interlocuteurs n'en avait probablement rien à foutre :

Ce qui les intéressaient, c'est ce qui les intéressaient là dedans (si, si !), même que peut-être ils ne savaient pas quoi précisément (le Touché Nouillesque c'est comme ça !). C'est du Happening, d'ailleurs, c'est fou comme les conversations ont tendances à prendre des tours non prévus dans le prosélytisme. Alors Carbo Diem, je me laisse porter par la vague présente, sans trop chercher sur quelle ile aux trésors elle va me déposer.

"Quand on ne sait pas où on va, il faut se hâter d'y arriver pour savoir où c'est"           Ramen

Efficacité ne veut pas dire ségrégation :

C'est sûr qu'en prospectant dans l'universitaire de base, on ne perd pas son temps, mais ça confine au jeunisme élitiste.

  • Donc, la rue c'est pas mal aussi : Sans donner dans l'échantillon représentatif, on peut y aborder foultitude de gens, et il ne faut pas hésiter à aborder le quidam ordinaire de tout bord : On a souvent des surprises quand à nos préjugés "oh, celui-là ne fera pas une bonne Pâte". Une foi, je suis tombé sur un improbable Communiste-catholique-écologiste avec qui j'ai pu aborder des questions théologiques profondes.
  • Attention à l'illuminé du coin ! L'un d'eux voulait me faire frire sur place, avant même que je ne tombe dans les flammes de l'enfer : Rompre de suite par un "Je ne discute pas avec les gens rempli de haine", tourner les talons, sans répondre à ses relances...
  • Habitant Marseille, j'y aborde souvent aussi des "type Maghrébin" : C'est pas toujours évident, même si on évite les barbus et autres dames voilées (y a des limites à la provoc !). Néanmoins étant discriminés à l'embauche, au logement, à l'entrée de boites de nuit, la moindre des choses est de ne point les discriminer à la Révélation Suprême. et encore une Foi, on peut avoir de bonnes surprises.

tract_10M'est bien arrivé de me faire jeter un cornet de Frites à la figure à la terrasse d'un Mc Do, où j'avais abordé un groupe de beurrettes à l'allure moderne, mais c'est le risque. Au demeurant, je leur ai rétorqué que je respectais leur Dieu, et qu'en retour elles devaient respecter ma Foi : Ca les a arrêté net, interloquées. Pouvait-on vraiment croire en ces inepties ? ? ? Les modernes respectent le Vrai Croyant, et le "fou" a le droit à toute leur indulgence.

  • Officiant en costume de pirate, lorsque j'ai fini - plus de tract-, je suis même parfois abordé par des pastafaris se reconnaissant dans mes atours.
  • Les touristes aiment bien se faire photographier avec d'authentiques forbans marseillais, et plus d'un est reparti avec des photos de pirates arborant sceptre surmonté d'une curieuse figure en forme de spaghetti et boulettes de viande.

Les Manifestations :
sont un bon prétexte à évangéliser l'impie en 2 temps.

  1. vous préparez la manif en incitant auparavant le passant à venir y faire un tour en distribuant des tracs.
  2. Durant la manifs, vous réenvangélisez avec des tracts les badauds ébahis qui se demandent de quoi il retourne.

Bon, c'est comme le reste, c'est avant tout pour s'amuser, un prétexte à rencontre, n'attendez pas un "retour massif sur investissement". Les Pastafaris de base sont surtout des sympatisants à la cause plus que de vrais dévots, grand bien leur fassent, et il serait inquiétant qu'il en fût (de bière) autrement.
Donc, même si c'est à moitié foireux, ne vous découragez pas : Le bénéfice est dans le bon moment présent... pas dans des plans sur la comète à venir.

Quelques dates clefs :

  1. Fin décembre début Janvier : Nouvel an Pastafarien
  2. La Pâques Pastafariste pour célébrer la Création du monde sur le mont Midjet du coin.
  3. 1er avril dédié au sens de l'humour de Notre Sciencificité Plaisantine en accrochant Poissons Pirates au dos de tout ce qui passe à sa portée notamment.
  4. 21 juin : Fête, en musique, de la Révélation par Bobby au comité (Il fut Touché en janvier mais la première réunion au Kansas eu lieu fin juin)
  5. 14 juillet : Pastaparitions du FSM dans les feux d'artifice tirés en l'honneur de son soutien lors de la prise de la Bastille.
  6. 15 août : Fêtes de la Pâsta Primitive, Mère de Pastafaray.
  7. 24 août, Saint Barthélémy : Fustigeant les guerres inter-religieuses en les pâstichant par des batailles au pistolet à eau dans les jardins publics.
  8. 19 septembre : Journée du Parler Pirate
  9. 31 octobre : Tri nox Samoni ou halloween célébrant la rencontre des mondes visible et invisibles du Monstre.
  10. Enfin, tous les Non-Anniversaires dont le Pastafari est friand au gré de son humeur et des festivités locales.
  11. Sans oublier le Kamérè (Aîd el Kabir), Le Pastafari d'origine moyen orientale compte les années en années lunaires : leur datation de l'origine du monde diffère donc légèrement de la nôtre (sans entamer nos bons rapports) : Leur Pâques se célèbre donc suivant ce calendrier.
  12. Et Roch Hachana & Yomm Kippour : Pour les pastafaris d'origine Hébraïque, c'est la fête de la genèse (Pâques Pâsta et non Pâques Juive), suivie du "Grand Pardon" -équivalent de la Saint Barthélémy- En calendrier lunaire aussi (d'où la différence de datation de la genèse aussi). Ainsi que le Pastover (à la Pessa'h).

Voir > Reportages sur ces fêtes <

V perdu ? la carte aux trésors :. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Râmen.

carte4

 

.

 

 

 

 


Votre opinion sur ce Chapitre

Transcendental !             Théologie pour de vrai                    Pas mal ...

Les chapitres appréciés : libre de donnez, ou pas,  votre avis... et voir résultat

 

 


Résultats