La vision du prophète sur le Pastafarisme

Par Bobby Henderson himself (que son nom soit éternelement saucé- traduction de le page "about" de la church Of FSM de Bobby)
  L'église du Monstre Spaghettien Volant, a existé dans le secret des milliers d'années, elle n'a été révélée que lorsque cette lettre a été publiée en mai 2005.

Avec des millions, sinon des milliers, de fidèles dévots, l'église de la FSM est largement considérée comme une religion légitime, même par ses adversaires - les fondamentalistes chrétiens surtout, qui ont accepté que notre Dieu ait plus de couilles que les leurs.

  Certains prétendent que l'église n'est qu'une pure expérience de pensée, une satire, qui montre que l'Intelligent Design n'est pas une science, mais plutôt une pseudoscience fabriqués par les chrétiens pour pousser le créationnisme dans les écoles publiques. Ces gens se trompent. L'Eglise du FSM est réelle, tout à fait légitime, et soutenue par la science dure. Tout ce qui apparaît comme humoristique ou satirique est purement fortuit.

En d'autres termes :

  Le Pastafarisme est une véritable religion.

  La plupart d'entre nous ne croient pas qu' une religion - le christianisme, l'islam, le Pastafarianiasme - exige la croyance littérale pour fournir l'illumination spirituelle, et que nous pouvons faire partie d'une communauté sans devenir endoctrinés.

  De par sa conception, le seul dogme autorisé dans l'Église du Monstre en Spaghettis Volant est le rejet des dogmes. Autrement dit, il n'existe pas de règles strictes et des règlements, il n'ya pas de rituels et de prières par coeur et autres balivernes.  Chaque membre a son mot à dire dans ce que cette église est et ce qu'il devient.

  Pour les profanes, nous sommes difficile à définir, mais voici quelques généralités qui peuvent être dites sur nos croyances:

  • Nous croyons que les pirates, Pastafariens d'origine, sont des explorateurs pacifiques, et que ce n'est que par désinformation chrétienne qu'ils ont une image de paria criminels aujourd'hui.
  • Nous sommes friands de bière.
  • Chaque vendredi est une fête religieuse.
  • Nous ne nous prenons pas trop au sérieux.
  • Nous admettons les contradictions (mais dans ce que nous sommes, loin d'être unique).

Vous êtes invités à contacter Bobby

Questions - réponses

Q: Est-ce une blague?
R: Ce n'est pas une blague. Les éléments de notre religion sont souvent décrits comme satiriques, et beaucoup de membres ne coient pas littéralement en nos Écritures, mais ce n'est pas inhabituel en religion - ce n'est que plus évident dans le cas de notre religion. Ainsi beaucoup de chrétiens, par exemple, ne croient pas que la Bible soit littéralement vraie - mais cela ne veut pas dire qu'ils ne sont pas de vrais chrétiens.

Si vous prétendez que les Pastafariens doivent croire littéralement au Monstre en Spaghetti Volant pour être de vrais croyants, alors vous devez appliquer ce même argumentaire aux chrétiens. Il ya beaucoup de choses bizarres dans la Bible que les chrétiens rationnels choisissent d'ignorer. Nous faisons de même avec nos Écritures... et c'est intentionnel.

Q: Beaucoup de Pastafariens semblent être anti-religion et / ou athées (pourquoi ?)
R:  Nous ne sommes pas anti-religion. Ce n'est pas un club athées. Tout un chacun est invité à se joindre à notre église, y compris les membres actuels d'autres religions. Outre les athées, les agnostiques, libres penseurs et qui nous ont rejoints, nous avons un certain nombre de membres chrétiens (et musulmans, hindous et bouddhistes etc...), et j'aimerais en avoir plus. Note aux croyants: Vous êtes les bienvenus ici.

Permettez-moi de clarifier ce point: nous ne sommes pas anti-religion, nous sommes anti-fanatismes, et non-sens entrepris au nom de la religion. Il ya une grande différence. Notre idéal est d'examiner idées et actions, mais d'ignorer les étiquettes en général.

Q: Nous voulons utiliser les dessins FSM pour t-shirt, maillots, affiches ...
R: Il est autorisé d'utiliser des matériaux FSM pour votre propre usage et pour le bouche à orreille, et j'en serai  heureux. Il y a eu un certain nombre de teams de sports et de maillots de club - Je peux vous fournir des images de haute qualité en dessin vectoriel, pour la sérigraphie, faites le moi savoir.

  Cela dit, il n'est pas autorisé à vendre des produits FSM.

  Il y a deux raisons à celà :

  Premièrement, je crains que le FSM ne soit utilisée à des fins, des slogans, qui soient délibérément antinomiques ou nuisibles au mouvement. Je pense à une personne qui vendit ouvertement des shirts caustiques anti-religion avec des variations afférentes au FSM une année, et ce devint un problème.

  Je suis tout à fait pour la critique et l'humour aux dépens de trop-puissantes institutions religieuses, mais c'est très différent que de déclarer que quelqu'un est stupide d'être croyant. Je suis fermement contre le simple plaisir d'agresser - Je crois que cela étend le problème en l'empirant, tout le monde doit pouvoir exprimer ses points de vue, faute de quoi on donne des munitions à l'adversaire. Je n'ai rien à dire sur les mouvements non-croyants en général, mais je ne veux pas que le FSM soit considéré comme cynique et négatif. Ceci est très important pour moi.

  Deuxièmement, contrairement religions traditionnelles, il n'y a pas de sollicitation de dons ou de dîme ici. Mon serveur a été coûteux à mettre en oeuvre, et est coûteux à faire tourner : Il est financé par la vente de t-shirts/livres/emblèmes. Du fait, je me soucie des centaines de produits FSM offerts à la vente qui ne soutiennent pas ce site, et des rares que je sens déservir la cause. Je crois que la plupart des gens ont de bonnes intentions, mais aussi je ne veux pas voir disparaître cette organisation.

  S'il y a quelque chose de précis que vous souhaitez proposer sur la boutique FSM, faites le moi savoir et je verrai ce que je peux faire.

  Si c'est possible, j'aimerais en finir avec tous les produits dérivés - Je pense que ça malverse la pureté du mouvement. Il serait bon que de riches donnateurs maintiennent les choses à flot.  (J'accepte les propositions).

Q: Qu'est-ce que le Flying Spaghetti Monster pense du mariage homosexuel?
R: Le FSM n'a pas de jugement sur le mariage de même sexe, pour/contre, c'est-à-dire, tous sont les bienvenus dans l'étreinte amoureuse de son Appendice Nouilleux. (Et il ya beaucoup de gay, bi membres).

Q: Dans 1000 années se FSM sera-t-elle une religion dominante ?
R: C'est une chose qui me préoccupe sans cesse et me tient éveillé la nuit. Je me demande parfois ce à quoi l'Eglise de Scientologie - ou disons l'Eglise Mormon ressemblait 5 ans après que Joseph Smith ait retranscrit les Écritures du chapeau avec les pierres devinatoires . Ce qui m'inquiète, c'est qu'actuellement je peux être sûr qu'il y a pas beaucoup de gens dogmatiques dans la sphère FSM, mais qu'en sera-t-il dans 50 ans Qu'en sera-t-il lorsque quelqu'un aura trouvé un moyen de gagner de l'argent avec, et ne le transforme en quelqu'âge nouveau spirituel de l'illuminatique. Il ya des milliards de chrétiens qui sont gravement accrochés à leur religion, mais ne croient pas pour autant que les récits bibliques se soient réels. Donc...  oui, je ne vous inquiéterai pas trop de savoir si FSM déviera. Mon espoir est qu'il continue à être une force positive dans le monde. Nous aurons besoin de garder un œil sur lui, pour vous.

Q: Comment puis-je crore en tant que Pastafrien que notre monde a été créé?
R: Nous croyons que le Monstre en Spaghetti Volant a créé le monde tel qu'il existe aujourd'hui, mais pour des raisons inconnues le fait paraître que l'univers ait des milliards d'années (au lieu de milliers) et que la vie a évolué dans son état actuel (plutôt que créée en sa forme actuelle). Chaque fois qu'un chercheur effectue une expérience qui semble confirmer l'une de ces "théories scientifiques« soutenant une vieille terre et de l'évolution, nous pouvons être sûr que le FSM est là, modifiant les données avec son appendice Nouilleux. Nous ne savons pas pourquoi il le fait, mais nous croyons qu'il le fait, c'est notre foi.

Q: Dans quelle mesure les Pastafariens ont-ils besoin de preuves pour appuyer leurs croyances ? Qu'est-il considéré comme une preuve valable, et pourquoi certaines idées religieuses, sans preuves, serait-elles crues plus largement que les autres ? Pourquoi le christianisme est plus largement acceptée que Pastafarisme ?

R: Pour beaucoup de religions, la reconnaissance est due à la fois à ce qui l'entoure et en raison du nombre de personnes qui l'ont déjà suivi. Pour les adeptes potentiels, ce n'est souvent tant une question d'évidence, que plus surement une réflection collective émanant d'adeptes éclairés (informés, érudits ?). Que des millions ou des milliards de personnes suivent déjà cette religion est une preuve sociale forte qu'il y a quelque chose. Plus le groupe s'étend et se densifie, plus il a d'impact.

  Mais les non-croyants vont trop loin quand ils rejetent le phénomène de la religion comme mauvais et inutile pour manque d'une base démonstrative le plus souvent. Le fait que des millions de gens puissent sortir quelque chose de positif d'une religion - même si elle est basée dans la superstition - signifie quelque chose. Mais cela ne veut pas dire que c'est vrai, mais seulement qu'il a une valeur. Pour beaucoup de gens, la religion est le moyen de faire partie d'une communauté et de faire partie de quelque chose de plus grand et de plus important qu'eux.

  Les athées feraient mieux de s'abstenir de critiquer négativement, en démolissant tous les aspects de la religion, et d'être moins péremptoires à l'idée de religion en général.  Athées, vous vous attardez pour demander des preuves, alors qu'en réalité, nous devrions examiner pourquoi la religion prospére malgré l'absence de preuves ? Nous devrions partir de l'idée que la foi n'est pas équivalente à la preuve fondée sur le raisonnement, sans insister sur qui est inférieur, mais seulement qu'elles sont différentes façons de voir le monde. Et que les problèmes se produisent lorsque ces visions du monde s'affrontent.

  Le Pastafarisme est différent de la plupart des religions en ce que nos Écritures ne doivent pas être cru littéralement. Dans d'autres religions cela est reconnu, mais pas souvent dit à haute voix (Beaucoup de chrétiens ne prennent pas la Bible littéralement, mais ne le renvendiquent pas). Les écritures Pastafariennes comportent certains éléments étranges et parfois contradictoires - et contrairement à l'écriture de la religion dominante, ces pièces ont été intentionnelles et évidentes, et notre congrégation est consciente de cela.

  Mais ce que je trouve intéressant, c'est que lorsque les gens s'opposent à l'idée de Pastafarisme, ce n'est jamais pour nos Écritures ou des idées qu'ils soupçonnent d'être de la langue de bois. Ils s'opposent aux plus intentionnelles des composantes honnêtes, réelles de notre religion. C'est au moment où nous rompons de la satire que nous sommes critiqués, au moment où je dis quelque chose, ou d'espoir vers la tolérance pour les chrétiens que je suis appelé de tous les noms. Je suis convaincu qu'il ya un grand nombre de personnes qui ont besoin de croire que la nôtre n'est pas une religion légitime, car elle ne peut exister dans leur vision du monde.

  Eh bien, je peux seulement dire à ces gens : c'est seulement à cause de l'insistance à nous dénier toute légitimité, qu'il y eut une motivation à être une religion légitime. Vous voyez, notre religion, comme le christianisme et religions traditionnelles, ne repose pas sur une base de preuves, mais de la communauté. L'église a été construite Pastafariquement et sa légitimité formées par des personnesen ayant assez d'être privés de leurs droits pour la pensée rationnelle. Nous avons le droit d'exister et de former une communauté religieuse. Que beaucoup d'entre nous ne croient littéralement à nos propres superstitions ou à l'existence de notre Dieu est la preuve que nous pensons.

A propos de Bobby. Mini-bio (par lui-même toujours).

  • Âge: 30  ( en 2010 ?)
  • Education: Négligeable (Physique BS)
  • Lieu: J'ai grandi dans l'Oregon, États-Unis. Etudes-collège : Oregon, Nouvelle-Zélande. Après le collège, j'ai vécu dans le Nevada puis en Arizona, et puis à nouveau en Oregon, puis j'ai été au chômage les 3 dernières années, principalement aux Philippines, et spécialement sur l'île de Boracay.
  • Profession : Lorsque ne suis pas occupé en tant que prophète du FSM (Hobby), je fais des trucs sur informatique. Parfois, je me fais rémunérer pour écrire quelque chose. Vous pouvez sans doute louer mes services d'écriture pour un truc, ou me faire faire du travail informatique pour vous, plutôt bon marché.

Vous pouvez consulter cette page sur mon blog ici pour plus d'information.
Et mon blog entier ici si vous êtes intéressé, mais attention : il s'agit principalement de photos de palmiers et ce genre de choses. Tout le monde me demande si je ne me prélasse pas dans des hamacs à longueur de journées - Mais ce ne sont que des photos que j'ai prises (j'ai honte d'avouer que je n'en ai pas ici). La plupart du temps je fais quelque chose d'ennuyeux devant un ordinateur.

violette spirale

 

Le prophète a parlé . . . Râmen

Mais tout prophète n'est qu'un Humain de son temps, de son époque et de sa terre.

Un de mes questionnement dans "épistémologie des religions" était de savoir si le Coran était traduisible en langue autre que l'arabe (voir en arabe moderne). La question n'était pas tant dans la valeur des mots que dans les connotations culturelles ratachées à eux dans chaque langue.

Nous allons tenter de traduire Bobby par rapport à son contexte culturel pour le transposer dans le nôtre.

Deux axes :

1. Théologique

L'amérique se définit comme théiste : "In god we trust". Mais non religieuse, c'est à dire non-cléricale : c'est le sécularisme à l'anglo-saxonne. Le sécularisme reconnait la liberté de religion, mais l'athéisme n'est pas religieux par essence. Ceci dit il n'est pas interdit, mais quand même à la marge d'une société théiste.

Il faut donc voir ses positions vis à vis des athées qui se définissent dans ce contexte, vécu comme vaguement hostiles en soi à l'identité même d'une nation.

Aussi le Pastafarisme a bien failli être englouti par le mouvement athée, d'où la nécessité de reprendre ses marques. Il y a des nuances qui méritent d'être soulignées. D'ailleurs le succès initial du pastafarisme n'y est sans doute pas étranger : en se définissant par rapport à une déité, le rationalisme pastafarien rentrait dans le moule de cette nation théiste pour mieux la fagociter.

Mais l'athéisme américain n'est point le Français (je ne sais pas trop par rapport à la francophonie ?)

De fait, la France n'est pas un pays théiste, mais rationaliste par essence... Il serait inconcevable que le chef de l'état lance une guerre en Irak, ou ailleurs, sous la banière de Dieu comme Bush par exemple. La laïcité française inclut non seulement les religions mais aussi les courants philosophiques tel que l'athéisme. Et l'état ne doit pas s'immisser dans les affaires philosophico-religieuses, sauf si elle trouble l'ordre public, et la religion dans les affaires de l'état.

De fait les athées et leur pensée ont droit de cité, et y sont très infuents (34% contre 36% de  croyants) : Ils parlent d'égal à égal avec les religieux. Le rapport n'est plus depuis longtemps de dominant à dominé, le temps aidant le débat y est plus serein, quoi que nécessairement tendu. C'est la laïcité à la française. Voir même les religieux ont tendance à considérer la laïcité comme trop favorable aux libre-penseurs à leur détriment, bien qu'elle leur garantisse leur totale liberté de culte (mais les athées trouvent aussi que la laïcté a bien des largesses pour les croyants.)
Aussi une nuance, le sécularisme américain date de l'indépendance, L'anglicanisme reconnaissait le roi d'angleterre comme chef de l'église. L'indépendance a rompu tout lien entre l'église officielle et le pouvoir politique en le garantissant, attirant ainsi tous les religieux persécutés d'europe et d'ailleurs. C'est une société pluri religieuse ou la religion n'est pas vécue comme source de pouvoir, mais comme source d'émancipation par rapport au "vieux monde".
En France la révolution tenta bien d'instaurer une monarchie constitutionnelle, indépendante de l'église, mais le monarque tenta de fuir à l'étranger pour mieux récupérer avec l'appui d'autres monarques européens. De fait, l'Eglise catholique a toujours prétendu devoir adouber les monarques catholiques sous son autorité, qui tenaient leur légitimité de Dieu donc. Ils suffisait aux américains de s'affranchir de la couronne britanique pour être indépendants, Mais les français avaient du mal à s'affranchir de leur monarque qui ne l'entendait pas de cette oreille, et aussi donc de la tutelle catholique de même.
La religion (essentiellement catholique) y est donc vécue comme  une menace d'asservissement, et non de liberté.
Aux Etats Unis lorsqu'un précheur arrangue les foules, on se dit "C'est beau la liberté de croire en ce qu'on veut", en France ce serait plutôt "Dans quelle carcan il veut m'embobiner celui-là".
Donc nuance théologique, pour nous la religion est mauvaise à priori, non pas en terme de croyance en Dieu en soi, non, mais en tant qu'institution capable de se compromettre avec le pouvoir politique pour mieux nous asservir. Ainsi le théisme agnostisme n'est-il pas vécu comme menaçant : Ce théiste n'abondant dans aucune religion et aucun dogme précis, ne risque pas d'influencer le pouvoir politique pour imposer des vues dont il doute lui-même, sauf à la limite pour se garantir simplement sa liberté, et donc celle de son voisin. Ce qui convient assez bien à la plupart des athées qui ne demandent qu'une chose, c'est qu'on ne leur impose pas des rêgles de vie et des politiques héritées de la pensée religieuse. Après  à chacun de s'imposer à lui-même les rêgles, ou pas, qui lui conviennent.
La défiance envers les religions est donc plus marquée dans les pays historiquement catholiques que protestants, non tant donc vis à vis des croyances religieuses en soi, que vis à vis des organisations religieuses qui les chapeautent en exerçant leurs lobbying machiavelliques.
Bref, le plaidoyer de Bobby sur la liberté de croire nous agrée, à condition de bien rerepréciser que cette liberté n'est pas celle de chercher à imposer à tous, même aux minorités, une politique hérité de cette pensée religieuse.
 
2. Au niveau prosélitiquement matériel.
On comprend bien les inquiétudes matérielles de Bobby, et concernant certaines réccupérations peu recommandables du mouvement. Mais ! MAIS !....
Il n'a qu'à déposer une marque (venganza@org) apposée sur les productions consacrées, Laissant libre cours aux autres productions qui ne seraient pas de son cru, en se désolidarisant par avance des messages véhiculés sous d'autres logos. Financièrement parlant, il s'y retrouverait : C'est plus classe d'arborer de la marque (Baskets par ex.) que de la sous production.
POURQUOI ?
1. C'est un frein considérable au prosélytisme, à l'étranger en particulier : Les colifichets chrétiens ne s'embarassent pas tant de purisme : Le vatican ne tire pas de royalties de toute cette production, et est bien content des retombée prosélytes de ce marché.
De fait on se prive d'un savoir faire de petits artisants (bijoux, vaisselle, matériel informatique etc.)
Ensuite, certes, ce serait un manque à gagner pour l'Eglise américaine (et c'est même pas sûr, sur les retombée annexes !).
Ainsi mon beau fils , tatoueur, fut agressé par un autre tatoueur du quartier, mais ce tatoueur n'avait rien compris au marketting, Ils étaient déja deux dans le quartier, plus une boutique de percing, ce qui put en faire "LE" quartier des tatoueurs à Marseille trustant la clientèle intéressée. Il pensa sans doute se garantir un monopole ainsi...certes sur le quartier, mais cela ne faisait de lui que le tatoueur du quartier, déclassant le quartier comme n'étant plus celui des tatoueurs. Désormais chacun va faire faire ses tatouages chez son tatoueur de quartier, plutôt que de se rendre au "quartier des tatoueurs" : Mauvaise pioche mon gars.
Bobby semble tomber dans ce travers : Plus il y aurait de colifichés FSM d'origine diverses, plus le FSM ferait d'émules par publicité interposée, et plus finalement sa boutique officielle de prophète prospèrerait... Un tee-shirt "officiel" a toujours plus de valeur qu'un erzatz.
Mais aussi, les autres églises de part le monde ont peut-être besoin aussi de maigres subsides pour dévelloper le prosélytisme chez eux.
Là, je pousse un coup de gueule sur le retrait du site pastafarien québecois (l' EQMSV) du wiki francophone. Motif d'un internaute : "Ils ne pensent qu'à l'argent !". Alors c'est vrai ils ont essayé de me proposer quelques produits dérivés à l'effigie de mon site, mais sans insiter aucunement, et puis leurs prix n'excedent pas ceux proposés ailleurs (venganza, allemands, anglais), de plus les messages sont tout à fait dans le ton pastafarien. Les allemands n'ont pas ce problème, qui vendent cartes d'adhésions, posters et colifichets sans état d'âme, et sans pour autant trahir l'esprit du FSM dans leur production.
Et là je pose le problème culturel : Sommes nous pastafariens, catholiques ou protestants ?
Pour les catholiques, le prosélitisme est affaire d'acetisme monacal, l'argent c'est louche (sauf pour le vatican tout de même !) l'épisode de Jésus avec les marchands du temple a laissé des traces.
Pour les protestants, la réussite terrestre est signe d'une réccompense divine pour notre droiture : l'argent n'est pas maudit, c'est juste un moyen de subsistance et de reconnaissance que nous accorde le divin. De fait, c'est aussi juste un moyen comme un autre d'exercer le prosélytisme à la gloire des déïtés...
On ne va pas se laisser entraver par des aléas idéologiques pareils tout de même !
Il ne s'agit pas vraiment de faire du fric, mais de se donner les moyens de se faire connaître.
Pour ma part, soyons clair, si nous n'avons pas encore proposé de matériel prosélyte (payant), ce n'est pas tant par manque de rentabilité, que par manque d'energie à investir dans une production aléatoire et à priori fastidieuse justement. Alors si des francophones se lancent dans l'aventure en se faisant un peu de fric, je dis bravo par avance... A bons entendeurs ...

V perdu ? la carte aux trésors :. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Râmen.

carte4