bonne_m_re_fsm_4

Blason_Mars_3Pirate_marseillaisVoir aussi : Lieux de culte Marseille

Le Pastafari est d'un naturel discret (si, si !), même s'il affectionne le costume et le parler pirate.

Les religions ayant de fortes propensions à la guerre sainte, il a préféré taire sa foi pour ne pas avoir à participer à ce genre de réjouissances.

Le sécularisme aidant, il se lâche un peu ces derniers temps, Mais la discrétion reste de mise. Mais chassez donc le naturel, et il revient au galop.

Le provencal a une conception bien particulière de la discrétion... Comment dire : il garde sa discrétion très discrètement.

Bref, toutes les occasions sont bonnes pour exprimer sa foi, discrètement (ou pas).

pano_0

 

Badge_sardinePour l'observateur averti, qui sait regarder, c'en est une évidence voyons celà

Ci dessus , vous avez remarqué notre revendication claire à la piraterie marseillaise, que nous arborons sur nos tee shirts (En vente > ICI < et dans les boutiques pastafaris - aussi 7 rue Bailli de Suffren, Vieux Port, quai de belges)

Se trouve aussi en magnet à l'office de tourisme

Et n'oubliez pas d'acheter votre maquette de bateau pirate à "L'ïle aux trésors" 30, quai du port, vieux port

Ile_aux_tr_sors_1Ile_aux_tr_sors_3Carte_postale: et une carte postale

Soldes_MSVIl y a même des promos pour les navires d'abordage aussi (seulement les petits ici ) :


R_form_s_FSM_3Notre Monstruosité Peu Vaniteuse avait dit : Pas d'église en dur... Mais on a craqué, le Culte Réformé de La Pasta Marseillaise lui a dédié une petite chapelle : Voici donc l'Eglise des Réformés en haut de la canne-bière (comme il se doit).

Bon on la loue à une autre congrégation depuis quelques siècles, pour payer les travaux.


octopus1proph_008Paul le Poulpe est vénéré à marseille (Cours Julien)

 


 Le Pastafariote voue un culte appuyé à Bobby Henderson et lui a dédié une plage sur la corniche, où il va pique-niquer le soir (Salade de Pâtes) pour lui rendre hommage. La "Plage du Prophète" donc :

prof2_001prof2_005

 

 

 

 

 

 

Oh ! J'ai cru voir des pirates Fishes :

HPIM0595HPIM0596

 Voir.aussi.notre > reportage <  sur les illuminations de noël à Marseille :

Pitare_fish_scoolpirate_fish_marseille_1a

Halte au Massacre des Pirates Fishes

(poissoniers sur le Vieux Port)

poissonier2HPIM0592

anchor 

Goel_en_grotte_des_piratesL'association "Goel'en"

> ICI < le site des pirates

se préocupe d'écologie et de loisirs alternatifs en organisant des activités sur le thème de la Piraterie (évidemment !). Le "Liberty III", leur vaisseau, écume la rade de Marseille et les environs en quête de sympatiques bordées.

: La grotte de l'association Goel'e - 4 rue La croix dans le 1er (vieux port) :




Les marins Marseillais revendiquent des conditions de travail équivalentes au "Liberty III" (décontraction, costume de pirate, etc.)

Liberty_III_aD'où des confits syndicaux à répétitions, avec blocage du port régulier. La navette du Frioul en a bien failli déposer le bilan, et même le Ferry boâte est resté à quai un moment voici quelques années. Le problème en mer restant le dumping social de compagnies préfèrant des pavillons étrangers aux règlementations sociales très en retrait des règles égalitaires en vigueur dans la flibuste

Du coup la CGT "marins" de Marseille s'est convertie au Pastafarisme en éditant un tee shirt à l'éffigie du drapeau pirate (en rouge : "pas de quartiers")

CGT_port_Marseile_pics_809

boxing_2

.

: Le comité d'entreprise de la SNCM

.

 

.

.
.

pirate_flag_Marseille_octobre_28_th_2010Manifestations pour faire valoir la pénibilité du travail pirate pour les retraites




 Une autre association culturelle épastante sur Marseille :

La
korpoLA KORPO

Elle y propose des activités culturelles autour du Slam, du Hip hop assez engagées. Et leur thème pirateque est des plus consacrés. Voir leur site > ICI <
à l'abordage korpoElle organise ainsi une manifestation artistique participative le 25 / 6 / 11 (RDVous à 20h au monument des armées d'orient, aux Auffes)

.

.

.

anchor

Meme "Malibu" tente de convertir les marseillais au Pastafarisme dans le métro :

HPIM0555

 Aussi la station de métro "Vieux Port" fleure bon le poisson piratesque le matin

m_tro_6M_tro_FSM

m_tro_aqua

Métro "Joliette"

m_tro_4m_tro_1

Et après une campagne de lobbying intense de nos consPIRATEurs, le centre commercial "Grand Littoral" s' est converti :

aussi pirate à "La bourse" Grand_Littoral

 Fnac_pirate

Les kitchisssimes angelots du palais de justice eux même ont succombés au Touché Nouillu :
angelotsHPIM0607

 

bleu__toile

Soirées à l'opéra de Marseille

qui ne pourront avoir qu'une inflence favorable sur

le réchauffement climatique

Le Pirate / Il Pirata  de Vincenzo Bellini

Mise en scène de Stephen Medcalf

Opéra de Marseille, du 17/02/2009 au 25/02/2009

Livret de Felice Romani d’après Bertram ou le Pirate, mélodrame de Charles Nodier et du baron Taylor, tiré du drame Bertram or The Castle of Saint-Aldobrand de Charles Robert Maturin.

(Tiré de "LEMAGAZINE"Par Christian COLOMBEAU repris intégralement ici dans la perspective que l'excellent article original ne soit retiré à terme)

le_pirate_il_piratiL’on ne peut que souhaiter "bon vent" à ce Pirate marseillais mâtiné sicilien qui a jeté l’ancre, en ce mois de février, dans le Vieux Port, au grand dam des habitués et autres abonnés de la première scène phocéenne ! Imaginez un peu l’opéra de Bellini, sorti de son cadre médiéval, pour être transposé dans une Sicile aux teintes fascistes ou aux mains d’une Camorra insulaire. L’idée est neuve alors ? Que nenni ! D’autres avant Stephen Medcalf ont situé certaines partitions du Maître de Catane dans cette époque (pas si lointaine finalement), et même Verdi, le pauvre, y a eu droit ! Alors... Un peu plus, un peu moins...

Il est vrai que cet opéra prend bien la place dans le "courant gothique" de son époque, c'est-à-dire l’exploitation de l’étrange, du macabre, du surnaturel. Le rôle titre ressemble étrangement à l’Hernani du père Hugo et ces hors-la-loi / maudits qui encombrent la littérature du temps. A bien réfléchir, le tout est de faire cela intelligemment, sans trop trahir son monde. Le ci-devant Stephen Medcalf ne manque pas d’idées grandguignolesques : la première scène fait penser au Vaisseau wagnérien, le réalisme des situations nous renvoie à un film de série B tourné à Cinecittà. L’on rit hélas souvent aux malheurs des amoureux. La scène finale qui voit le fiston de l’héroïne donner le coup de grâce au meurtrier de son père, soulève l’écœurement, voire l’indignation, auprès d’un public jusque là complice et amusé.

Musicalement par contre, le plaisir est complet car Fabrizio Maria Carminati, à la barre du navire, tire le meilleur de sa phalange avec un joli effort de cohésion entre plateau et fosse. Sa direction, vive, pétillante, ne néglige jamais la sensualité et vous fait retrouver un Bellini plein de ces petits éclairs psychologiques qui font la force de son théâtre, avec un indéniable sens de mystère, de profondeur et d’arrière plan tragique vraiment réjouissants.

Trois prises de rôles réussies, haut la main et le gosier, pour le brelan d’as réuni. Parcours tenu non sans peine mais avec éclat pour Angeles Blancas Gulin. Avec Imogène (beau caractère complexe d’épouse, mère et femme adultère), l’artiste rejoint Lucia, Beatrice et Amina. Sa voix semble avoir beaucoup "écouté" Callas, au point qu’en fermant les yeux, on croirait bien entendre la Divine par moments. Les aigus sont habilement négociés, les notes graves jamais poitrinées et un délicat vibrato achève de nous séduire. Loin des schizophrènes incurables, le personnage est rendu dans toute sa complexité psychologique avec de forts beaux accents plaintifs à rendre jalouses ses plus illustres devancières dans le rôle. Fabio Maria Capitanucci campe son mari avec un timbre simplement superbe, vaillant, expressif et cet Ernesto en sort tout ennobli. Ce qui lui permit en trois scènes de presque tout rafler... Rubini a crée le rôle titre. Avec plus ou moins de bonheur, d’illustres ténors se sont affrontés à ce redoutable flibustier des côtes siciliennes.

Dès lors, chapeau bas à Giuseppe Gipalli , trente-cinq ans au prochain muguet, qui vous chante un Gualtiero plein de panache musical, aux aigus sidérants de facilité, avec une caractérisation convaincante de cet anti-héros à l’existence accablante. Le tout sans l’ombre d’un orgueil avec ce sympathique soutien aux partenaires, ce respect à la musique et au public qui en font sans aucun doute l’artiste le plus attachant de sa génération. Les seconds rôles ? Efficaces. Les chœurs ? Bien en place.

On joue trop rarement Le Pirate aujourd’hui pour ne pas remercier Renée Auphan de son initiative et pour ne pas avouer qu’en dépit des réserves formulées plus haut, c’était une fort passionnante matinée.

bleu__toile

de Fait, "IL"aime bien venir faire un petit tour de Marseille de temps à autres :

_glise_des_reformesamonstruo

 

longchamp_1major_nuit

 

 

 

Pastapparition aux "catalans"

HPIM0959

bleu__toileTous le vendredis soir à 21h, rendez vous est pris sur l'esplanade du stade Vélodrome pour participer à une randonnée en roller à travers Marseille.

La sécurité est assurée par l'association "MER" (ça ne s'invente pas !) qui encadre le cortège en habit (ciré?) jaune fluo.

Le club RANDO ROLLERS a récemment été secrètement touché par Son Appendice Nouilleux et a organisé une Rando en pirates le 23 juillet 2010

rando_roller_pirate_marseille

Invitation:

Allez, hop hop hop ! à l'abordage !!!

On se retrouve sur la plage pour grignotter un morceau et se préparer avant de chausser pour la rando roller pirates !!!!!

Mais bon, si tu roules pas, t'es le bienvenu quand même...

Aux participants de la rando déguisée : ATTENTION, si tu n'as pas de déguisement, prends des vieilles fringues parce qu'ils ne sortiront pas entiers de la soirée !  découpage et maquillage à la mode pirate !!! ;o) )

bande_de_pirates

bleu__toile

Aux alentourx aussi  : A AIX "IL" organise même des Touchers Nouillesques collectifs :

Touch_me_1Touch_me_2

 

Savonnerie_licorneCeci dit la concurence est rude : On se fait parfois passer un savon (de Marseille) :

resto_licorne

unicorn_carArgh ! Les galoppins !

.

.

.

.

.

Les restos bouges et tavernes prennent de drôles d'alures !

HPIM0743

 

sud_8sud_3

 




guignol_fsmPirate_fish_23

Crêche parentale pour les moussaillons :

pirate5aventure

 Rackham_le_rougeHPIM0744

boat_caf_boat_bar_2

 

albator__p_Rougehotel_breton

 

Fish_partyfish_bussy

 

Ressemelage des bottes d'abordage, et pose d'embouts antidérapants au bout des jambes de bois

pirat_cordonnerieFSM_mode

 

HPIM0952corsaire_snack_2

corsaire_auberge

 

mille_P_tesHPIM0745



marsatac_2Festival MARSATAC




fin sept. à La Friche, Belle de Mai

logo_marsatac

 On peut y gagner sa place




Marsatac_2011Marsactac organise son festival de musique depuis 13 ans maintenant


marsatac2011Ainsi que diverses activitées anexes.

Les Aires libres au Palais de Longchamp : Musique, Ateliers musique et écolo,SAVEURS & FARNIENTE avec brunch, bière brassée en région (en direct du volcan), massages, etc.

Petit lien > ICI <


Death in Vegas - Dirge - Live (Marsatac 2011) par sourdoreille

.




pirate_gay_lesbienFête gays et lesbiennes

sur un bareau au vieux port

 

V perdu ? la carte aux trésors :. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Râmen.

carte4

 

 

.