1. Pseudo Racisme-antireligieux : Le retour du confessionnalisme au niveau mondial
  2. Conséquences en Irlande (& le blasphème dans le monde)
  3. Et au Québec
  4. Le Pape en rajoute une couche (Sarko et les Européens suivent la bulle)
  5. Balle au centre : La question Turque
  6. 1é4 bis. Le processus d'Istambul
  7. Négociations Vaticanes avec les extraterrestres sur le respect religieux

Voir aussi > La France sur les traces du Kansas <

________________________________

1. DURBAN II (2008): Un nouveau standard mondial au respect confessionnel, ou nouvelle mainmise religieuse ?

Mes très chairs Camarades al dente.

Se déroule actuellement (avril 2009) une conférence de L'ONU à Genève sur les droits de l'homme, session dites Durban II car faisant suite à la précédente session sur le sujet s'étant tenu à Durban.
En quoi le Pastafarisme est-il concerné ?
Concernant les droits de l'homme certains pays voyaient depuis longtemps d'un mauvais oeil qu'on leur donne des leçons sur l'égalité homme-femme. Notamment les pays musulmans, qui ont porté le débat sur le terrain du racisme anti-religieux.

int_grisme

Bref ils ont réussi le tour de force d'y faire passer toute critique de leurs pratiques sociales pour racisme anti-religieux au niveau des droits de l'Homme. Certains pays comme la Chine, Cuba, la Russie, ayant voté pour, trop heureux d'embêter les pourfendeurs de l'ordre moral. 

Moyennant quoi, on voit bien quel usage peut en être fait dans une affaire de caricature du prophète, et en Egypte un critique de la religion s'est retrouvé en prison pour 3 ans. . . . . . . . Caricature anti-intégristes (pro Pirates somaliens)

Enfin désormais  IL EST INTERDIT DE CRITIQUER LE PASTAFARISME !

En Egypte, mention doit être faite de sa religion sur sa carte d'identité (Pour les avantages mieux vaut se déclarer musulman), et le choix n'est possible qu'entre musulman, Chrétien et juif (rien d'autre et surtout pas athée).Et il est interdit pour un musulman de devenir chrétien, contraire à la charria d'après les juges ! Bref l'anti-racisme religieux marche à sens unique, Il y est parfaitement admis de critiquer les autres religions, moins pures que l'Islam !...

Pour un Extrémiste (prônant la charria pour tous, ne pas confondre avec un musulman modéré), l'Islam est la dernière révélation divine, qui prime donc sur toutes les autres, "primitives" à leurs yeux. Rien que le fait de leur refuser cette primauté est déjà à leur yeux une manifestation de racisme antireligieux. A l'inverse , pour eux il n'y a aucun racisme antireligieux à traiter les autres religions de primitives, inférieures, voir d'éradicables (athées et non juifs-chrétiens-zoroastres), c'est parole de vérité... divine. De fait même, critiquer leur propre racisme religieux, est une remise en cause de leur dogme divin qui le prescrit, critique donc raciste à leur encontre : Bref, Ils justifient leur racisme religieux en taxant ceux qui le remettent en cause de racisme... C'est totalement idiot, mais ça marche très fort.

Néanmoins donc l'arme anti-raciste est à double tranchant et devrait se retourner contre leur auteurs pour peu que les défenseurs des droits de l'homme deviennent  aussi un peu retords.

Il s'agit avant tout , de réaffirmer un simple principe de base : toute condamnation de racisme envers UNE religion, l'est aussi pour TOUTES les autres (ce qui casserait cette histoire de primauté supérieure d'une sur les autre)s.

Karikatur4On voit ainsi comment critiquer les obscurantismes religieux étatiques. On ne les critiquent pas (sinon racisme), mais on demande à faire reconnaître une foi différente (Pastafarisme ou autre), et là ce serait les obscurantistes de tomber sous le coup de racisme anti-religieux s'il n'y accèdent pas.

Ainsi les Anglicans, pourraient demander à vivre en pays musulmans, de façon à pouvoir y vivre leur foi sans y être critiqués, c'est à dire empêché de la vivre : Tout obstacle à ce libre exercice  pourrait être taxé de racisme antireligieux (comme vouloir empêcher la disparité entre les sexes est désormais considéré dans ces pays comme une critique de pure racisme antireligieuse).
Or les anglicans admettent le droit au divorce, d'où la législation de ces pays devraient en tenir compte pour ne pas être taxé a leur tour de racisme antireligieux. Et bien entendu il faudrait que tout pays admette la pratique de toute religion chez eux, et possibilité de se convertir (toute personne voulant divorcer n'a qu'à devenir anglican). En soi ça reviendrait à obliger ces pays à devenir laïques au nom du combat contre le racisme anti-religieux qu'il revendiquent.

Une page de Pub :                                      pub_6Bref il faut retourner l'argument contre leurs auteurs. non pas critiquer leur pratiques sociales religieuses, mais se servir de l'interdit des critiques religieuses pour leur imposer d'autres formes de pratiques sociales sous couvert de respect (anti racial religieux) d'autres courant religieux chez eux.

Pour un Pastafarien, cela va de soi. Le Pastafarisme ne critique pas les autres religions et ne veut empêcher les créationnistes de s'exprimer, il demande juste à pouvoir vivre sa foi avec les même droits que les autres religions. (si cela les contrarient, nous en sommes fort maris pour elles, mais chacun peut exprimer sa différence).

Je propose aux Pastafariens  d'écrire au Secrétariat du Gouvernement aux Droits de l'Homme afin de proposer cette . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . contre offensive aux intégristes mondiaux.

A SAVOIR : REMPLACER CETTE RESOLUTION PAR CELLE-CI : "LE DROIT AU RESPECT, AU NOM DU COMBAT CONTRE LE RACISME CONFESSIONEL, DE TOUTE PRATIQUE RELIGIEUSE* ET DE L'ATHEISME CONSENTIS, DANS LE RESPECT DE LA SECURITE DE CHACUN, DES GENS QUI LES PRATIQUENT SUR SON TERRITOIRE, LES LIBRES CONVERSIONS DE TOUT INDIVIDU, ET DE METTRE LEURS LOIS EN CONFORMITÉ DE CETTE RECONNAISSANCE UNIVERSELLE, EN VEILLANT SUR LES CONDITIONS DU LIBRE CONSENTEMENT DE CHACUN.

* Non sectaires, c'est à dire qui acceptent les libres rapports avec des gens d'autres confessions.

Voir  > ICI < dernier vote à l'ONU en mars 2010.

Ci après : Votes sur la condamnation de la diffamation des religions, où des pays comme la Bolivie, le Nicaragua, les Phillipines, qui ont voté pour, pourrait voter pour la seconde proposition retourant la majorité, par ailleurs des abstentionnistes pourraient s'y joindre

N.B. : Le respecct des pratiques religieuses peut être diversement interprété. La critque n'est pas de l'irrespect pour les pratiques mais sur les concepts, mais donc un respect de la capacité de l'autre à accepter la contreverse. Evidemment ce texte peut servir à promulguer des lois sur le blasphème, sauf que le respect de l'athéisme ouvre la possibilité de dire qu'on ne souscrit pas à la nessessité des dogmes religieux pour telle ou telle raison : - ce qui n'est ni irrespect, ni blasphème, mais affirmation de ses convictions -.

Donc pour la précédente résolution : Egypte, Pakistan, Arrabie Saoudite, Jordanie, Quatar, Barhein, Bangladesh, Kirgystan, Djibouti, Nicaragua, Nigéria, Burkina Faso, Sénégal, indonésie, Chine, Cuba, Russie, Philippines, Afrique du Sud, Bolivie.

Contre la résolution : USA, France,, Royaume Uni, Belgique, Nederland, Italie, Norvège, Slovaquie, Slovénie, Hongrie, Ukraine, Mexique, Argentine, Chili, Uruguay, Corée (S), Zambie.

Abstentions : Brésil, Inde Japon, Cameroun, Madagascar, Ghana, Mauritius, Bosnie H. & absents: Angola, Gabon.

Soit 20 pour, 17 contre, 8 abstent.

RÂMEN

_________________________________

2.____Pas de Blasphème en Irlande____

Durban (suite). En application des votes de l'ONU le 23 Jul 2009 : Eh bien ça y est ! Le Président a signé la loi sur la diffamation aujourd'hui, ce qui signifie qu'en Irlande, vous pouvez maintenant faire l'objet de poursuites pour blasphème. Oui c'est exact, dans cette Irlande du 21e siècle, on ne peut plus se plaindre de Dieu, Jéhovah, Allah, du Monstre en Spaghetti volant, ou de toute autre divinité sous peine de poursuite pour crime de Blasphème.d_Irelande

Mais il va devenir difficile de mentionner d'autres religions dans les sermons en terre d'Irlande estime l'évèque de Dublin.

 Je suis d'accord avec mon évêque, il est temps de sanctionner tout blasphème dans la Constitution irlandaise !

Zemanta Notre correspondante permanente en Ireland.

Ceci dit le blasphème reste un délit aussi en Allemagne, Espagne, Portugal, Pologne, Danemark Finlande ET, tenez vous bien, Alsace-Loraine ! (3 ans de prison contre 5 ans en indonésie)

Loi contre le blasphème en Irlande !!! envoyé par Bender_79

On ne parlera pas du Pakistan où la peine de mort y est requise contre, aucun procès n'a abouti à cette sentence, mais de nombreux accusés se sont fait linchés avant (Ah oui ! comme les voisins réccupérent les terres des accusés ou fuyards, les accusations vont bon train, notamment envers les non musulmans et musulmants non orthodoxes - Chiites)

Afganistan : peine de mort

Inde : patron de presse arrêté

Coté bonnes nouvelles : La Grande Bretagne a aboli blasphème en 2003, et les Pays Bas en 2008. L'europe formule des directives en ce sens.

Notons que le Pakistan a ouvert un enquête sur les abus dus à la loi, et s'apprête à légiférer sur ces abus (faux témoignages, attention le blasphème sur l'Islam uniquement y serait toujours passible de la peine de mort). L'Indonésie réfléchit aussi sur une réforme partielle de la loi (au moins l'Indonésie couvre 6 religions contre le blasphème. Le Pastafarisme devrait au moins être reconnu dans cette réforme, c'est le moins !)

Dernières nouvelles  : Le ministre chrétien des minorités religieuses du Pakistan Shahbaz Bhatti, favorable à la révision de cette loi, a été tué par attentat en mars 2011. Le gouvernement a laissé tombé cette réforme. Par la suite une villageoise chrétienne qui avait bu de l'eau à un puit réservé aux musulmans, a été condamnée pour blasphème, et Salman Taseer, le gouverneur du Penjab, qui prit sa défense, a été criblé de balles par un policier du commando d'élite chargé de sa protection.

Ah Oui ! Pour aller plus loin, (c'est trop tard maintenant mais je maintiens le post) une pétition circule contre la loi sur le blasphème au Pakistan. Attention, c'est ultra catho. Mais c'est la seule qui circule (Nonobstant une pétition de mécréants aurait toutes les chances d'être contre productive - au moins l'islam fait semblant de respecter les "religions du livre" : Il faut en profiter - L'important ici n'est pas de faire la fine bouche sur l'origine de la pétition : Si les cathos ont plus de chances de se faire entendre en pays musulman, autant se servir de ce canal (la vie de milliers de personnes est en jeu, on ne plaisante pas), ce n'est pas apporter du poids à la chrétienté, mais à une laïcisation progressive de ces pays - Une fois les autres religions traitées à égalité, la laîcité pourra pointer le bout de son nez seulement, il ne faut pas mettre la charrue avant les boeufs en l'occurence, le chemin sera long, et il faut mettre de coté certains principes de base pour espérer avancer au moins un peu au départ) donc la pétition : > Pétition <

Ceci dit, l'affaire Pakistanaise est d'un grand secours sur la question de la législation sur le Blasphème dans le monde en mettant en exergue ses impasses et absurdités : Les récentes prises de position en Europe, indonésie, etc. en sont directement issues. Aucun député UMP n'osera plus proposer de loi en ce sens comme en 2006, et l'exception Alsacienne risque d'en tomber. Soyons clairs que si ce triste exemple n'existait pas, les cathos ne seraient pas loin de demander le rétablissement de la peine sur le blasphème comme en Irlande, au moins ça les a fait réfléchir sérieusement à la question.

Le président Hollande a récemment interpellé les autorités pakistanaises sur le cas de la jeune chrétienne handicapée injustement accusée de blasphème. Ceci dit les pakistanais auraient beau jeu de lui rétorquer que le blasphème est encore un délit en France (Alsace-Loraine), et que la religion y est encore une religion d'état : ministres des cultes fonctionarisés. Le minimun de cohérence serait de balayer devant sa porte avant d'interpeller les autres avant.



Ah ! Ca y est

le port du bandana est reconnu au Jeux Olympiques

_football_arabie_saoudite_equipe_femme_voile_islamiqueL'Arabie Saoudite et autres nations "musulmanes", qui n'envoyaient pas d'athlètes féminines aux jeux pour indécences des tenues sportives, ont obtenu du C.I.O. que leurs athlètes féminines puissent porter une tenue décente (corps entièrement vétu et port du foulard islamique dit culturel pour ne pas déroger à la charte des JO interdisanrt les signes religieux) durant les épreuves. De fait toutes les délégations aux J.O. sont désormais mixtes. Progrès ou Aveuglement : A chacun de juger.

3_singes_bones

Mais les pastafariens se réjouissent de cette sage décision : Le port de signes "culturel" ayant été ainsi autorisé le bandana pirate est donc désormais autorisé de facto durant les épreuves.

L'entrée dans la piraterie, de nature essentiellement "culturelle" évidemment, nous garantit le soutient du Monstre par Touché Nouillesque sur les résultats des chronos. Ramen.

Mais les pirates n'ont bien entendu pas attendu une autorisation spéciale pour vénérer leur "culture" durant les épreuves :

bandana_AgassiFederer

Clément en plein rituel consacré d'avant match

Arnaud_Clement_rituelBandanna_llodra.

bandana_fantinobandana_course_2

Velo_de_course_bandana_Pantani_55_2

 Enfin notre équipe de sabre d'abordage est fin prête:

pirates_des_caraibes_combatBandana_trail_2bandana_ski



 


 


3. Accomodement Raisonnables

Le Québec adoube les pratiques Pastafariques  !


Au permis, je veux être évalué par une danseuse nue !

Posté par Jacques Cartier (l'est encore là çui là ?) sur Église québécoise du Monstre de Spaghetti Volant

Avec l'avènement du projet de loi 16 sur les accommodements raisonnables, faisant suite aux votes de l'ONU, les services offerts par les différents organismes gouvernementaux vont devoir s'ajuster à toutes les religions. Tel que mentionné dans La Presse Canadienne, il suffit de prétendre que dieu m'a dit qu'un homme va me violer, ou qu'une femme est impure, pour avoir le service donné par quelqu'un d'autre :

Une décision rendue par la Commission des droits de la personne a mis le feu aux poudres, en donnant le feu vert à la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ-Sécurité routière chargée des permis) pour procéder à des accommodements sur des bases religieuses. Ainsi, des juifs hassidiques ont obtenu de ne pas avoir une examinatrice lors de leur examen de conduite, tandis que des femmes musulmanes ont gagné de ne pas avoir d'examinateur masculin. Ce genre de situations risque de se multiplier, si on adopte le projet de loi 16, craint Christiane Pelchat.

Donc si des pseudos religions basés sur des dieux fictifs peuvent revendiquer ce genre de droits imaginez ce que les pratiquants de la VRAIE religion, Le Monstre de Spaghetti Volantisme, vont obtenir !

Strip_teaseuses_1À partir de maintenant tous les Pastafariens du Québec doivent exiger d'avoir comme examinateur une danseuse ou un danseur nu selon leur préférence. Tout service gouvernemental rendu par un employé enveloppé de vêtement sera considéré comme un blasphème envers le Monstre.

La collection automne-hivers en provenance des usines paradisiaques est arrivée à Marseille :

Dans une entrevue donné au journal "Le Devoir" le 6 Octobre 09, la présidente du Conseil du statut de la femme (CSF), Christiane Pelchat mentionnait:

"S'il y a un endroit où l'inégalité des femmes est consacrée, c'est bien dans les trois religions monothéistes." !

L'Église Québécoise du Monstre de Spaghetti Volant, la voix officielle de Sa Savoureuseté au Québec tient à rappeler que ces religions monothéistes sont basées sur des dieux imaginaires. Il est impossible d'obtenir quoi que ce soit en invoquant le Père Noël ou bien un Lutin, alors pourquoi la mythologie d'une tribu d'éleveur de mouton leur donnerait plus de droits ? Le gouvernement se doit donc de cesser ces accommodements déraisonnables offert à ces religions barbares.

Le Gouvernement du Québec se doit d'appliquer dès maintenant l'égalité pour tous, tel qu'énoncé par le Monstre de Spaghetti Volant :

"Vraiment, imprimez bien ça dans les replis de vos méninges : Une Femme est une Personne et un Homme est une Personne. Un n'est pas meilleur qu'un autre, sauf à parler mode, et là je suis désolé mais je suis obligé de reconnaître que les femmes et certains bonhommes savent faire la différence entre tyrien et fuchsia." :

de la pâte même de Sa Savoureté Co(s)mique, In Nomine Spaghetti, secula secularum.

RAmen


Accommodement (dé)raisonnable en Angleterre Mars 2007

Les infirmières anglaises sont sur les dents, surchargées de travail. Et les musulmans se sont vus accordés un "accommodement" religieux : A l'heure de la prière, ils se doivent d'être "propre, les infirmières les lavent donc 5 fois la journée, mais cela ne suffit pas, il faut en plus tourner les lits vers la Mecque !

Les infirmières suggère qu'à ce compte on construise des annexes où les lits seraient tous tournés vers la Mecque pour éviter ce surcroît de travail. Bravo pour le communautarisme, déjà une piscine est quasiment réservé aux musulmans.

Les Pastafariens réclament de la bière dans leur perfusion, et que l'extrême onction leur soit rendue par des Strippers... c'est le moins.

blkbar

L'Autriche reconnait officiellement

le Pastafarisme (Accomodements raisonnables suite)

new_jersey_driving_cardCertains états, dont l'Autriche, admettent le port de signes religieux sur la photo du permis de conduire. Le ponpon était détenu jusqu'alors par l'état du New Jersey (USA) pour le port d'un voile intégral sur la photo.

Un pastafarier viennois, Niko Alm, entreprit donc d'apposer une photo de lui avec une passoire sur la tête en guise de signe religieux pastafarien.

Après une longue procédure, comprenant moult examens psychologiques approfondis, qui n'ont rien décelé de permis_FSM_autrichespécialement anormal chez l'individu (bonne nouvelle : le pastafarisme ne rend pas fou !) , l'administration s'est donc résolue à lui délivrer le précieux sésame avec ladite photo. Halléluia !

En celà, l'Autriche reconnait implicitement le Monstre en Spaghetti Volantisme comme religion, et exonère par la même occasion les pastafariens de toute suspicion de démence à priori.

(la police autrichienne, qui octroie les permis de conduire, a tenté de se dédouaner sur le caractère religieux du passe droit, arguant que la photo n'avait été admise que parce que le visage était clairement reconnaissable. Mais les textes sont clairs : "la photo apposée doit être "tête nue", sauf dérogation pour motif religieux" et non point donc simplement parce ce que la coiffe laisse le visage clairement reconnaissable... Dont acte.)

jaune_1

L'Eglise Pastafari prend le taureau par les cornes en Espagne 

iglesiapastafari.wordpress.com/2010/05/05/legalizacion-de-la...  
por jcarlosn el 05-05-2010 12:54 UTC publicado el 05-05-2010 14:20 UTC par jcarlosn le 05.05.2010 publié le 05/05/2010 12h54 14h20 UTC UTC

La iglesia pastafari, cuyo dios es el FSM (Monstruo Espagueti Volador), está en proceso de legalizarse como religión en España, ya se ha presentado la solicitud ante el ministerio de justicia, para su inscripción en el Registro de Entidades Religiosas. Además, se ha abierto un blog donde se va informando de los progresos en el largo camino de conseguir que el pastafarismo sea una religión oficial y aceptada.  Los autores afirman que aunque se lo denieguen, continuarán insistiendo hasta que el FSM sea respetado

L'Église Pastafari, dont la Deïté est le FSM (Monstruo Espagueti Volador) est en processus de légalisation en tant que religion en Espagne, elle a présenté sa demande au ministère de la justice, pour être enregistrée comme entité religieuse. Elle a également ouvert un blog, où elle vous rendra compte de ses progrès sur le long chemin pour parvenir à ce que le pastafarisme soit acceptée officiellement comme religion.. Les auteurs font valoir que, même si elle est recalée, Pirat_fish_spainIls continueront à insister jusqu'à ce que le FSM soit respecté

Voir le forum sur la question traduit en Français >>

 

Et la traduction Française du Mail de soutien à cette juste cause de l'Eglise (française) Réformé Du Juste renouveau Fondamentaliste Pastafarien   ICI

Mail de soutien à l'enregistrement de l'Iglesia Pastafai : jordi.cienpalabras@gmail.com (envoyez le en français ou traduisez avec "reverso" )

De fait, L'état espagnol accorde des facilités pécunières aux congrégations rekigeuses dûment reconnues sous forme de salaires, entretien et cession de batiments (et d'exonérations d'impots sur leurs activités, comme dans certains états des States : voir les démélés de l'église du FSM avec la mairie de Salem dans "manifestations Pasta -suite-"). D'où l'intérêt d'une reconnaissance officielle, financiers, mais aussi dans la déraison de toute chose trés Pasta.   Râmen

Christian_2

4. Positions Vaticanes sur le racisme ______anti-religieux : La laïcité_____

Décembre 2006 :

le Vatican reconnait "diplomatiquement" le bien fondé de la laîcité dans la mesure où les dés sont jetés. Mais introduit une nuance entre laïcité et laïcisme, qui permettrait à l'Eglise de réinvestir l'espace politique en jouant aux martyres d'un ostracisme laïciste anti-religieux :

Benoit XVI.com

"Benoît XVI recadre la définition de la laïcité" Ca commence bien : comme si c'était à UNE Eglise, et à elle SEULE, de définir la laïcité !

Benoit_XVI"A l’époque moderne le concept de laïcité a pris celui de l’exclusion de la religion et de ses symboles de la vie publique les reléguant à la sphère privée et de la conscience individuelle. Ainsi au concept original de ce mot a été attribué une acceptation idéologique opposée".

Et de poursuivre sur ce thème:
"La laïcité a pris le sens de séparation totale entre l’État et l’Église, sans que celle-ci ait le droit d’intervenir sur des thèmes relatifs à la vie et au comportement des citoyens, comme "l’exclusion des symboles religieux des lieux publics (ça le travaille visiblement).
Et à la base d’un telle conception, il y a une vision anti-religieuse de la vie, de la pensée et de la morale, une vision où il n’y a pas de place pour Dieu, pour un Mystère qui transcende la raison pure en faveur d’une loi morale de valeur absolue, en vigueur en tous temps et en toutes situations".

D'où le recadrage nécessaire : "Il est nécessaire d’élaborer un concept de laïcité (?) qui reconnaît Dieu et sa loi morale, le Christ et son Église et la place qui leur est due dans la vie humaine, individuelle et sociale"..."Une saine laïcité demande à l’État de ne pas considérer la religion comme un simple sentiment individuel qui pourrait se confiner au seul domaine privé. La religion doit donc être reconnue comme présence communautaire publique."

"L’hostilité - a-t-il poursuivi - à toute forme d’importance politique et culturelle de la religion, à la présence, en particulier, de tout symbole religieux dans les institutions publiques" (décidément !) n’est pas laïcité mais laïcisme, comme également le refus "à la communauté chrétienne et à ceux qui la représentent légitimement, du droit de se prononcer sur les problèmes moraux qui aujourd’hui interpellent la conscience de toutes les personnes, en particulier les législateurs et les juristes".

"Il ne s’agit pas - a-t-il ajouté - d’une ingérence  de l’Église dans les activités législatives, propre et exclusive à l’État, mais de l’affirmation et de la défense des grandes valeurs qui donnent un sens à la vie des personnes et en sauvegardent la dignité"... "L'Eglise y a le devoir de proclamer avec fermeté la véritéSt_Michel_dragon_4 sur l’homme et son destin".

Il a conclu en rappelant : "La nécessité de "faire comprendre que la loi morale que Dieu nous a donnée, et qui se manifeste à nous par la voix de la conscience, a le but non de nous opprimer, mais de nous libérer du mal' ... 'Il s’agit de montrer que sans Dieu, l’homme est perdu et que l’exclusion de la religion de la vie sociale, en particulier la marginalisation du christianisme, mine les bases même de cohabitation humaine. Avant d’être d’ordre social et politique, ces bases sont en effet d’ordre moral".

Un vrai pirate le gaillard... heureusement, en position de faiblesse, il fait du pied aux autres congrégations pour l'appuyer dans sa démarche en réclamant que "que chaque confession religieuse ait la garantie du libre exercice de ses activités de culte". Il va bientôt nous faire pleurer, comme si ce n'était pas déjà le cas !?! Enfin, c'est sûr : les Pastafariens peuvent compter sur le Saint-Siège  pour appuyer notre droit à notre vendredi de congé, ainsi que celui de nos poissons pirates à trôner en mairie.

Le Chamoine d'Honneur Sarkosy a d'ailleurs répondu fort favorablement à cette invite, en se déclarant partisan d'une laïcité positive, qui inclurait une consultation des grandes congrégations sur les évolutions sociétales :  Voir l'excellent article de San Kukai à ce sujet sur > "Sainte Église du Monstre en Spaghetti Volant" <

Ceci dit pourquoi consulter les congrégations religieuses ? A priori la démocratie devrait se suffire à elle même : En Allemagne le grand parti de Droite est la "Démocratie Chrétienne". Pourquoi le Vatican ne lance-t-il pas son parti en France ? Alors Mr Sarkozy aurait une réelle légitimité à le consulter en tant qu'organisation politique représentative. Mais ce n'est pas si simple :

Mais voilà, l'électeur, fut-il Catholique ou Pastafarien, n'est ni Dieu, ni Pastafaray ; Effectivement Pastafaray a des choses à dire sur la vie publique qui dépasse l'entendement de ses ouailles : IL doit donc pouvoir influer directement sur plus hautes instances publiques par l'entremise des Maîtres Pâtas.

On pourrait "LUI" donner une Carte d'électeur, mais même conférer à "LUI" seul 50 millions de voix (qui seraient bien peu en regard du poids de son Immense Sagesse), on sent bien que sa place n'est pas à disputer "Son" représentant terrestre à Ses Enfants Terrestres. Non Le MSV se doit d'être au dessus des Parti(e)s, et même de la démocratie. Merci à Mr Sarkozy d'avoir compris cela.

Sarkozy_chanoineEt nous sommes d'accords avec l'Eglise Catholique pour élaborer un concept de laïcité  qui reconnaît Pastafaray et sa loi amorale, Booby Henderson et son Église et la place qui leur est due dans la vie sociale, et Que le Pastafarisme ait son mot à dire en politique sur les orientations morales et éthiques de la société : Notre Très Sainte Congrégation a le devoir d'y proclamer avec applomb la Vérité Ultime sur le destin Humain, de nous y libérer du mal scientiste, car la marginalisation du Pastafarisme mine les fondements même de cohabitation Humaine.    Ramen

A l'abordage Aarrgh !

Mais on subodore que le Vatican joue perso en sous main : Il n'en appelle aux autres religions que pour mieux tirer son épingle du jeu.

Et le Chanoine Sarkozy d'accuser réception 5/5 du discret message : "Comme Benoît XVI, je considère qu'une nation qui ignore l'héritage éthique, religieux, spirituel de son histoire commet un crime…" Je serais J.R. , j'me méfierais : L'héritage étique, religieux et spirituel de la France comportant aussi un épisode sévère de décapitation de curés.

De fait, un certain nombre de pays européens abonde dans la stratégie Papale en tentant de donner une couleur Chrétienne à l'Europe, avec la Pologne comme fer de lance.


______5. Digression Turque______


4. suite Et justement

Eglises & Gouvernements jouent avec le feu face aux Laïcs   (voir même Mécréants)

Cette Histoire commença en Palestine, Le "Fatah" laïc, plus ou moins dans la mouvance soviétique, était le fer de lance de la résistance Palestinienne, et les Israëliens ont favorisé en face la montée en puissance du "Hezbollah" Musulman.Car pensaient-ils, les religieux ne font pas de politique, et puis ils ont une morale (les mécréants sont sans foi ni loi). Bref Il serait plus facile comme interlocuteurs.

Les pieux Etats Unis ont emboité le pas : En Afganistan , ils ont armé les Moudjaïdins contre les Soviétiques, et soutenu le Pape en Pologne contre le communisme.

L'habitude a été prise d'instrumentaliser le religieux pour mieux manipuler les populations.

Mais on a vite vu le retour du bâton : Avec les Laïcs on gérait du pragmatisme, un équilibre rationnel des forces que chacun maitrisait ; mais avec les religieux et leur sens aigu du sacrifice religieux, on ne sait quelle mouche peut les piquer tout à coup. La question n'est point tant pour eux de bien se placer sur l'échiquier, que de prouver à leur Déïté qu'ils sont prêts vraiment à n'importe quoi pour elle .

Il était possible de gérer l'équilibre des forces face à des centaines de missiles soviétiques, mais  3-4 bombinettes Iraniennes risquent d'être ingérables?

Dans les Banlieues idem : On a subventionné des associations à mouvances  Islamistes pour tenter de combattre l'incivisme. Et Sarkozy toujours : "Dans la transmission des valeurs et dans l'apprentissage de la différence entre le bien et le mal, l'instituteur ne pourra jamais remplacer le pasteur ou le curé… parce qu'il lui manquera toujours la radicalité du sacrifice de sa vie et le charisme d'un engagement porté par l'espérance".

Bref, le Pastafarisme surfe sur une lame de fond : Rappelons aux politiques que Les Desseins ljsbeerlogoInintelligents de Notre Monstruosité Céleste nous portent à être encore meilleurs que nos concurrents dans l'imprévisibilité des résultats.

Dernières nouvelles d'Irlande du Nord : la politique gouvernementale consistant à envoyer Pasteurs chez les Cathos, et Curés chez les Protestants a été abandonnée au profit de Maitres Pastas pour tous. Il sembleraient que la communion autour d'une pinte de bière soit également honorée des deux cotés...

perdu ? la carte aux trésors          Credo in unam Sanctam Pastafaricam et Monstram Eclésiam





Mais revenons aux fondamantaux : 

1&4 bis. Pseudo Racisme Durbannien (suite)

 Ci après une intervention bien sentie au parlement européen D'A. Delvall Pour l'Alliance des Libertés Civiles Internationnales (ICLA) en juillet 2012.

 La logique de "Durban" sur le racisme anti-religieux, dit "islamophobie", n'est pas sortie du chapeau d'un diplomate musulman que les autres auraient suivi. Non, c'est une politique concertée et réfléchie de la part d'une organistion d'états islamistes (avec de rares exceptions) : l'OCI (Organisation de la Coopération Islamique) ayant sa place officielle au sein de l'ONU. Cette politique, mise en lumière à Durban, se poursuit maintenant par le processus d'Istambul (désormai c'est un parti musulman qui est garant de la laïcité turque ... on n'arrête pas le progrès)

 Nous abondons fortement sur la vidéo, sauf dans le renversement de la culpabilité : Traiter les musulmans de nazis parce qu'il nous traitent de nazis est un peu infantile, même en arguant que certains veulent rayer Israêl de la carte rappelant ainsi le nazisme - de loin parce que les Allemands savent être beaucoup plus efficaces en tout y compris l'horreur. (l'humour est un peu noir ici, non ?)

 Dans l'ordre des horreurs on placera le Nazisme en tête, puis le communisme et le totalitarisme en général, en troisième l'inquisition catholique et les croisades qu'elle lança tous azimuts ; Et qui vallut bien le totalitarisme... mais ça commence à dater sérieusement. Aussi comme l'Islam ne semble toujours pas avoir exorcisé ses démons de ce coté, il reste fortement nécessaire de condamner maintes dérives, et de ne surtout pas abonder dans les moyens de les mettre en place (par l'officialisation de la condamnation de l'islamophobie en l'occurence, et autres dérivés plus ou moins camouflés).

 On sera tenté de dire, ne mélangeons pas islamisme radical et violent, et modérés...

 Et bien si !... on fera l'amalgame pour une fois. Parce que soyons clairs : Tous les "Pays musulmans" *, tous ! même la Turquie "modérée", remettent en cause la critique de l'Islam comme à priori blasphématoire et islamophobe, et sont clairement contre la liberté d'expression sur le sujet.

 * Rien que dire "pays musulmans" pose le problème, parce que ces pays se reconnaissent eux même musulmans avant toute autre chose. 

 Il n'y a pas de différence fondammentale entre Islam radical et "modéré", le modéré prend simplement acte des difficcultés de l'Islam à s'imposer dans un certain contexte, et décide de se la jouer diplomatique provisoirement, mais ne désespère pas de le voir s' "épanouir" à terme.

 Il n'y a d'Islam tolérant et humaniste que dans l'Islam réformiste.

Quelle différence avec l'Islam modéré ?

  • Le modéré admet toujours le Coran comme intangible et à suivre à la lettre. Tout juste admet-il qu'il soit possible d'en tirer le meilleur, en choisisant de donner le meilleur sens aux meilleurs versets, en "oubliant" les "moins bons" comme ne s'appliquant pas dans le contexte (voir ne pouvant s'appliquer que dans des contextes extrèmes, et quasi-jamais d'actualité donc). Notons néanmoins que cet Islam "modéré" envisage "naturellement" une collaboration avec tout Islam plus radical, pour peu qu'il ait un peu de poids dans l'opinion : Il ne se veut ni intégriste et ni plus militant que ça dans sa démarche. C'est juste pour avoir l'air de pouvoir coller aux canons modernes de la morale humaniste occidentale, même si certains auraient tendance à y croire (tout n'est pas blanc ou noir).
  • Le réforrmiste dit franchement que le Coran est un livre d'un autre âge, et s'appuie parfois en cela sur l'histoire plus que douteuse de sa genèse. Soit le livre demeure saint en tant que relique du passé, mais uniquement en celà. Le réformisme propose de faire grand ménage dans le texte : en relevant ce qui est fondammentalement éternel et sacré en lui dans ses valeurs théosophiques d'un coté, de ce qui a mal vieilli avec le temps de l'autre, parce que trop attaché aux anciennes coutumes d'alors, désormai obsolettes.

 Soyons clair, le réformisme est iconoclastiquement révolutionnaire, et il ne pourrait s'imposer que dans un afrontement violent, étant donné le radicalisme d'en face. Et soyons sûr que les modérés ne prendront positions pour les réformistes qu'après leur victoire totale, voir même seront encore longtemps prêts à retourner leur veste en cas de retour des radicaux.

 Revenons à la vidéo : 

 Notre bonhomme relève un nouveau développement conceptuel intéressant, car hallucinant, de nos prosélytes de chancelleries :

"Le test des conséquences" signifie que si quequ'un est attaqué par un croyant, il doit savoir pourquoi : Comme étant à priori une conséquence d'un manquement à sa religion. D'ailleurs soyons clairs : Ne pas croire en cette religion est déjà une quasi insulte en soi.

 En gros, n'importe quel fanatique se verrait absou ** par avance de n'importe quel meurtre, pour motif qu'il lui aurait semblé qu'un non croyant ait regardé d'un air vaguement goguenard une femme voilée, un crucifix, un chandelier, un costume de pirate ou autre. Ne croyez pas que ce soit une caricature : ça se passe effectivement ainsi sur les chrétiens en Orient après une caricature athée occidentale, et même légalement au Pakistan (enfin presque car on y tente encore le procès sur les "agresseurs-victimes" qui auraient échappées au lynchage)

** Absou moralement même s'il pourrait avoir quelqu'ennui avec la justice... si elle se donnait les moyens de l'appréhender.

 Nom d'un MôNSTRE ! Que Benoit XVI n'y avait-il pas pensé plus tôt ? C'est mieux que l'inquisition, ça : Au moins on avait droit de faire semblant de pouvoir se défendre avec l'inquisition. Là ? même plus.

 Bon on se revoit après la vidéo... c'est un peut long, mais très instructif, mais vous pouvez aussi bien zapper :

 Bien, pour une fois qu'un politique mouille sa chemise sans ambage sur la question (je ne parle pas d'un racisme primaire à court d'argumentaire, car ne sachant même pas ce qu'il combat). Notons bien que le concept du "test des conséquences" est très sérieusement défendu par la très laïque Turquie, et maints autres pays musulmans laïcs (Sénégal, Kasakstan, etc.).

 La question de l'Islam dit "modéré" pose donc une question de fond. Car sa supposée distinction avec l'Islam radical est sensé exonérer l'Islam en général de toute critique obscurantiste qui donnerait dans l'amalgame facile entre terrorisme et musulmans en général. En somme l'Islam modéré serait un paravent commode aux dérives de fond de l'islam, dont les-dits modérés ne seraient pas si éloignés. Leur tactique, qui nest que factuelle et non réfléchie, serait de dire "laisser nous développer toutes les facettes de notre culte, qui serait à l'opposé des visions des radicaux, et dont tout amalgame serait machiavelique de votre part". Laissons donc toutes latitudes "aux gentils" pour mieux s'occuper "des méchants" en gros.

Mais on voit bien comment ici des pays musulmans qui se disent "modérés", et considérés comme tels, abondent dans une stratégie qui ne peut mener qu'aux pires excès. Alors de deux choses l'une :

  • Ou bien ils ne voient pas où ça mêne, et ça augure mal des capacités de l'Islam modéré à ne pas se faire rouler par les stratagèmes les plus grossièrement énormissimes des radicaux, et ce sans aucune tentative de prise de recul.
  • Ou bien ces "modérés" ne réclament aucun garde-fous parce que dans le fond les infidèles n'ont pas à être protégés de la colère des croyants quels qu'ils soient. En somme, les radicaux feraient du (ou le ?) sale boulot, mais ils n'auraient pas entièrement tords.

Mais allons plus loin :

 On observe souvent quelques collusions entre chrétiens et musulmans face à la Laïcité. On a vu en France des musulmans manifester contre le supposé blasphème de la pièce de théatre "Sur le concept du visage du Christ", et des pays chrétiens ont voté les résolutions islamiques à l'O.N.U. sur l'interdit de blasphème sans que le Vatican n'y trouve à redire. Et pourtant les chrétiens sont les premières victimes des radicaux en Islam actuellement sur base législative blaphèmicide.

 La collusion entre Islam "modéré" et Islam radical, s'observe donc aussi entre Islam et chrétienté. En fait la chrétienté ne verrait pas d'un si mauvais oeil les excès terroristes des Islamistes, si par ailleurs ça pouvait ramener un peu de respect envers la religion en occident (les quelques victimes chrétiennes en Orient sont bien peu de chose en regard - et auront bien mérité leur paradis -).

 Me direz-vous, le Vatican ne voudrait pas mettre en danger les chrétiens d'Orient, et se voudrait dans une démarche oecuménique avec les musulmans modérés. Pourquoi pas ? Mais quand même il pourrait ne pas s'associer aux démarches dangereusement blaphémicides des islamistes dont les chrétiens ont les premières victimes en Islam, voir même émettre des réserves du style "le blasphème n'est pas bien, mais c'est une question spirituelle qui ne doit pas être légiférée de façon profane".

 Non visiblement les modérés, le vatican, et la plupart des croyants en général, sont extrèmement ambivalents sur la question, et préfèrent laisser du mou à un terrorisme qui se nourrit de leur ambiguité sur une non-position clairement humaniste sur la question : L'humanisme passe après le respect de Dieu en somme.

 Eh bien mesdames et messieurs les croyants "modérés" sachez que votre lâcheté, pour ne pas dire votre complicité par défaut me débecte profondément.

 Et je ne dirai pas "Ramen" parce qu'il ne faut pas souiller le divin nom des pâtes avec des saloperies pareilles.

 Je boirai donc une bière, et vous rôterai donc à la face : Boeurp ! 

(pardon mon Monstre mais on ne peut pas toujours être modéré en matière de religion, je me laisse un peu aller à ne pas être trop "pasta" ici)



 

1&4 ter. Vive le radicalisme musulman !

 Nous avons vu à quel point le Vatican rechignait à l'idée de laïcité, même en tentant de faire bon coeur contre mauvaise fortune. Et dans le fond la laïcité apparaissait comme suffisamment solide pour ne point trop prêtrer attention aux rancoeurs et manoeuvres vaticanes en sous main.

 La laïcité avait trouvé ses marques, approximatives mais relativement efficientes. Point n'était donc besoin d'enfoncer le clou outre mesure. Aussi les fervents croyants jouaient-ils au chat et à la souris en testant systématiquement les limites de la laïcité, avec cette prudente réserve de ne jamais pousser le bouchon trop loin pour ne pas amener une laïcisation accrue de la législation. Ainsi l'Alsace Lorraine reste sous pseudo concordat, et toute législation contre les sectes se voient retoquées systhématiquement car pouvant s'appliquer à la marge à certaines pratiques religieuses.

Cf. Je précise ici. les pressions indirectes mais rédhibitoires contre ceux qui voudraient quitter la religion ; un religieux ayant voué sa vie à la religion ne peut la quitter financièrement. Pas d'expérience professionnelle dans une vie monachale coupée du monde, et aucune ressourse de "reconversion". C'est indirectement sectaire : Si on obligeait les sectes à offrir une reconversion financière aux apostats bénévoles, certaines religions devraient se mettre au niveau, mais pire passeraient un certain temps pour vaguement sectaires. Et ce n'est qu'un exemple parmis d'autres...

 De même imaginons que la République veuille pénaliser le lobbying de sappe souterrain en l'obligeant ainsi à se faire transparent (tant entrepreneurial, que politique ou religieux d'ailleurs), les lobbies religieux monteraient aux crénaux avec les autres pour contrecarrer cette oeuvre de salubrité publique.

 Bref, le tabou anti-anti-religieux pourrit bien des domaines laïques qui touchent même des secteurs non religieux (lobbying et autres).

 Alors vive le radicalisme musulman ! Ou l'on voit bien que même la majorité des "modérés" estiment que les lois républicaines n'ont pas à empiéter sur la religion (rapprts familiaux entre autres), caricatures, etc.. Et manifestement, ils ne jouent pas franc jeu avec la laïcité, mais ça ne nous rapellerait pas quelque chose du coté chrétien par hazard ? Sauf que les revendications chrétiennes sur le mariage homo, l'euthanasie, la procréation assistée, l'avortement,  et surtout celles beaucoup moins formalisées, paraissent vaguement naturelles à une société très marquée par le judéo-christianisme même chez les athées ; Aussi parce que le vatican sait très bien manier cette idéologie, et les ressorts qui marchent ou pas. Alors que les revendications musulmanes sont déplacées d'emblée, et surtout ils n'ont aucune idée de comment ajuster le tir idéologiquement.

 Les musulmans nous caricaturent ainsi le lobbying chrétien, qui est beaucoup plus prégnant sans en avoir l'air. Mais aussi nous avons à les en remercier, car l'inébralabilité de leurs convictions ne vont pas s'évanouir comme par désenchantement. Ils maintiendront la pression encore et encore, en jouant sur l'illusion de la dichotomie radical-modéré (comme les chrétiens d'ailleurs), cette lisibilité sur leurs prétentions à venir va nous obliger à reformuler la laïcité de façon plus cadrée et efficiente, car ils tenteront de passer outre chaque faille du systhème. Et comme évidemment il n'est pas question de stigmatiser "quasi-racialement" cette communauté, ce qui sera valable pour les musulmans le sera aussi pour les chrétiens.

 Nous imaginons bien que le lobbying chrétien essayera de faire en sorte que les réformes nécessaires restent tarabiscotées dans un manque de cohérence, où ils auraient moins à perdre que les musulmans. Néanmoins, on voit déjà l'impasse : Les musulmans ne sont pas idiots et auront tôt fait de signaler le parti-pris sous jacent, et crieront au racisme religieux. Pour combattre ces dangereuses dérives communautaristes, toutes les congrégations devront-être soumises aux mêmes règles

 Ce qui devrait à terme, pousser la laïcité vers toujours plus de clarté et surtout de cohérence. Et j'espère bien que les musulmans radicaux sauront nous montrer les brèches par où les chrétiens passent habituellement sans se faire remarquer, pour les condamner pour tous à terme.

 

_________________________________

7. Des nouvelles  des négociations __vaticanes avec les extraterrestres :__

En 1995, Monseigneur Corrado Balducci annonce "en son nom propre" (!) que 

corrado Balducci

la vie extraterrestre est une évidence. Et d'affirmer que les extraterrestres sont des créations de Dieu à l'instar de toute vie sur Terre, Concernant les formes d'intelligences évoluées, il n'exclut pas qu'elle ait une âme, s'inspirant en cela de la Bulle "Sublimis Deus" de Paul III en 1537 : "L'Ennemi du genre humain, inventa que les Indiens de l'Occident et du Sud, et d'autres peuples, devraient être traités comme des bêtes de somme créées pour nous servir, prétendant qu'ils sont incapables de recevoir la Foi Catholique. Nous  considérons quoi qu'il en soit, que les Indiens sont véritablement des hommes et qu'ils sont capables de comprendre la Foi Catholique," Réaffirmant le caractère humain des indigènes,et donc leur accès à une âme ; La contreverse de Vallasolid enfoncera le clou en 1550, mais peu suivis d'effets pour ne pas entraver les états catholiques dans leur concurrence avec les protestants dans leurs conquêtes du nouveau monde.

Et Balducci de citer St Thomas f'Aquin à l"appui : "une société de païens n'est pas moins légitime qu'une société chrétienne. On n'a pas le droit de convertir de force, la propagation de la foi doit se faire par l'exemple." R-amen.

ET VATICAN 2

Mais nous savons de source sûre que ce haut personnage a été mandaté par le Vatican, qui dément bien sûr, pour mener les premières tractations secrètes avec les extraterrestres.

Aussi en 2005, l'Observatoire du Saint-Siège a réuni des chercheurs sur la possibilité d'une vie extraterrestre.

Et en nov 2009 il se lâche carrément dans une conférence sur la question : "Comment peut-on exclure la possibilité qu'une vie se soit développée ailleurs?" '(Père Funès, jésuitiste organisateur officiel de la conférence) "De même qu'il y a une multitude de créatures sur Terre, il pourrait y avoir d'autres êtres, y compris dotés d'une intelligence, créés par Dieu. Cela ne contredirait aucunement notre foi, puisqu'il n'existe pas de limites à la liberté de création de Dieu", avançait-il. Le prêtre maintenait également que si des être intelligents devaient être découverts, ils seraient considérés comme faisant "partie de la création".

Le Vatican a également parrainé cette année une conférence sur l'évolution à l'occasion des 150 ans de "L'Origine des espèces" de Charles Darwin. Il subsiste toutefois des divisions en son sein, certains catholiques se revendiquant du créationnisme, doctrine rendant difficile d'accepter le principe même d'une vie extraterrestre.

On comprend d'ailleurs leur émoi : Qu'en seraient-ils de nos prophètes si leurs prophètes étaient bien plus pertinents ou en avance sur les nôtres, et/ou en totale contradiction avec eux ? Voir s'ils étaient devenus totalement athées ?

Donc la question qui fait débat est surtout de savoir si les extraterrestres considèrent que nous avons une âme ? Et le silence radio du Vatican est inquiétant à ce propos. En fait, la question reste en suspend chez les extraterrestres, et le ballotage ne serait pas en notre faveur.

vatican-ufo

Les Maîtres Pastas  ont interrogé nos amis Pizzaoliens * au propos du choix des catholiques comme interlocuteurs terriens sur la question. "C'est la plus grande religion ayant un chef spirituel clairement identifié sur Terre" : Ils veulent savoir s'ils sont prêts à se convertir au Pastafarisme, mais ça coince sérieusement... Et pourquoi le Vatican a-t-il choisit, lui, les Raëliens, plutôt que nous les Pizzaoliens *, comme traducteurs ? ". Eh oui ! le Vatican est un tantinet néophyte en matière extraterrestre.  Et bien sûr, il se refuse à passer la main aux Maîtres Pastas, et même à se faire conseiller par eux !

Heureusement, nous avons nos entées auprès de certains négociarteurs Vaticanesques, mais c'est très âpre. D'autant que certains extraterrestres, dépité par les positions catholiques, parlent de se tourner vers les musulmans...

On est mal barré, j' vous dis qu' ça !

PASFARIS ! SOUTENEZ NOTRE PETITION AU VATICAN POUR QU'IL NOUS PASSE LA MAIN !

CA URGE !


* Nous croyons que de la Pasta primitive ont été engendrés plusieurs Monstre : Spaghetien,, Pizzaolien, Fajitasien, croissantesques, etc. qui auraient chacun créé leur monde Extraterrestre. Les Soucoupes Volante ne seraient ainsi qu'apparitions du Monstre Pizzaolesque Volant rendant visite à son frère. (Il est visible un court instant quand il sort de la vitesse de la lumière)

carte4

compteurs

Votre opinion sur ce Chapitre
 
   

Transcendental !                   Durban : Racisme antireligieux                      Pas mal . . .

 
   
 

Résultats